Wolf's Rain,forum RPG. Suivez la trace de Kiba, Toboe, Hige et Tsume afin d'échapper aux guerres, de survivre et peut être même retrouver ... Le Rakuen.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Quand la fête tourne mal [PV Okami & Nocturne]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Quand la fête tourne mal [PV Okami & Nocturne]   Ven 6 Avr - 9:32

Malysah avait marché pendant des jours et des nuits sans vraiment savoir où aller, elle n’avait ni but ni envie et sa solitude l’épuisait. La louve ne pouvait s’enlever de la tête cette atroce nuit où ses frères avaient massacré sa famille.
Pourtant, son sourire revint bien vite quand elle aperçu une ville, il faut dire que la jeune fille aimait le contact des humains ayant vécue avec eux depuis toujours, bien sur, elle n’était pas sotte et les gens du voyage qui l’avaient élevé lui avait bien expliqué qu’elle ne pouvait se permettre de montrer sa véritable apparence aux autres bipèdes sous peine de se faire tuer. C’est en parcourant les rues de la foret de béton et en demandant à quelques habitants qu’elle apprit qu’il s’agissait d’une ville du nom de Freezcity, elle su même que des loups avaient été aperçu il n’y a pas si longtemps que ça.
Au bout de quelques minutes de promenade elle arriva au cœur de la citée et y découvrit un immense chêne majestueux aux feuillage immense. Ce petit coin de verdure ravis au plus haut point la demoiselle et c’est pourquoi elle décida de faire escale quelques temps. C’est là, qu’elle rencontra un guitariste qui somnolait, à demi assit contre l’écorce de cet arbre gigantesque et imposant. La jolie bohémienne n’eut pas de mal à le convaincre de jouer pour elle.
Sans honte ni crainte, Malysah se mit à danser et chanter sur la mélodie de la guitare qui se vit très vite accompagné par d’autres musiciens de rue. Quel étrange tableau, une jeune tzigane entourait de troubadours et de voyous devant le Grand Chêne d’une ville sombre et appauvrit.
Spoiler:
 

Au moins, cette scène musicale redonnait des couleurs et de la joie dans le cœur des habitants.
Après ce petit numéro, le calme revint, les gens se dispersèrent, il n’y a que les voyous qui restèrent auprès de la bohémienne. Leurs regards malintentionnés ne rassura pas la jeune fille qui ne perdit pourtant pas le sourire, après tout, les gitanes de son campement lui avait apprit à détourner avec douceur les malotrus bien que là … Le nombre était assez impressionnant.

-Vous désirez une autre chanson peut-être ?

Demanda-t-elle sur un ton ironique en paraissant parfaitement décontracté. C’est alors que l’un d’entre eux s’approcha un peu trop et Malysah ne pu s’empêcher de grogner en se reculant ce qui les amusa tous. Une jolie tzigane sans compagnons ni campement était bien faible et fragile devant une telle meute de voyous aux idées malsaines.


Dernière édition par Malysah le Jeu 19 Avr - 19:18, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Quand la fête tourne mal [PV Okami & Nocturne]   Dim 8 Avr - 12:31

| Désolée mais je n'ai pas accès à l'ordi le week-end, j'ai juste mon iPod et encore. Bref, je répond dès que possible ! |

_________________
Les 10 commandements:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-rain.forumactif.org
Admin
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Quand la fête tourne mal [PV Okami & Nocturne]   Jeu 12 Avr - 22:27

Pourquoi suis-je revenue dans satanée ville ? Je me le demande. Comme à mon habitude, j'ai bien obéit comme un bon toutou et j'ai suivi Nocturne. Sauf que une fois de plus j'ai fugué. Bah, il doit bien avoir l'habitude. Je m'assois sur un toit donnant sur le grand chêne du centre ville. Mes jambes se balancent dans le vide, bientôt accompagnées en rythme par une musique joyeuse. Je me penche, mes mains s'accrochant au rebord. Une jeune gitane chante sur la musique de plusieurs musiciens. Certains visages me sont familiers. Bien qu'ils ne me connaissent pas, mon plus grand passe-temps a toujours été d'espionner les citoyens. Et ces gars-là, je sais qu'ils sont tous sauf de confiance. Des voyous plongés dans des affaires de trafiques. Leurs regards malhonnêtes suivent de près la... louve ? Une nouvelle, ça changera des loups bizarres de cette ville ! Pourtant, je ne peux m'empêcher de sourire en pensant à Louve, Nocturne, Mia, et Liliaopé. C'est vrai qu'ils ont tous un truc à eux, et étrange. Enfin, surtout Louve. La musique s'arrête, coupant mes pensées moqueuses. La foule qui s'était formée se disperse de part et autre de la ville. Le guitariste essuie sa guitare avec un mouchoir en tissu blanc. La fille dissimulée sous sa forme humaine semble se forcer à sourire, les hooligans se serrant un peu trop près de son corps svelte.

«- Vous désirez une autre chanson peut-être ? »

Et bien, elle ne manque pas de courage. Gardant le silence, les hommes ricanes d'un rire insupportable et méprisant, mettant en valeurs leurs idées malsaines qu'ils se devaient à mettre à exécution. L'un d'eux fait un pas vers elle, niaisant avec un air débile. Elle grogne en reculant. Ils se stoppent, se regardent, et éclatent tous de rire. Pourquoi ne se défendait-elle pas ? Apparemment, elle connait mal ses capacités physiques, et sa force presque anormalement puissante que les loups possèdent naturellement. Si elle savait, elle les aurait mis en chair à corbeau depuis longtemps. Je saute de mon perchoir pour tomber sur un autre plus bas. Et dans un ultime saut, j’atterris par terre. Non, plutôt tombe par terre. Mon pieds s'était malencontreusement pris dans un pavé élevé. Les genoux en contact avec le sol, je redresse la tête. Les bipèdes s'étaient arrêtés et me regardent à présent. Un silence suivi d'une hilarité général.

«- Hey petite, dégage de là, c'est dangereux de traîner par là !
- Ouais, tu devrais pas aller à la rencontre d'inconnus... »

Les deux hommes s'approchèrent de moi en se bidonnant. Vrai que je suis plus jeune qu'eux tous, mais pas la plus invulnérable. Mon caractère innocent me quitte peu à peu ces derniers temps, me dévoilant une face cachée dangereuse et sans pitié. Ne contrôlant pas vraiment cet aspect là de ma personne, je risque de faire un carnage s'il ils osent s'approcher encore plus... *toc*. Ils ont osé. Je me lève et serre les poings. Un bras se tend vers moi. Je pousse un râle à mon tour.

«- Mmh, une petite sauvage à ce que je vois. Ça nous en fera deux...»

La paume pleine de crasse me touche l'épaule et me pousse vers le reste du groupe et la gitane. Voyant dans quel pétrin je nous avais fourré, je me retourne rapidement. J'attrape le bras et le mord furieusement, plantant mes crocs de loups dans la chair. Il hurle et s'écarte de moi.

«- Espèce de ...»

Le brigand me jette un coup de pied dans les côtes et m'éjecte plus loin. Les autres s'attardent sur la blessure de leur compagnon, impressionnés de l'ampleur de la morsure qu'une gamine pouvait infliger. Je profite de leur inattention pour fuir dans la ruelle d'a côté. Je ne sais pas ce qu'ils ont l'intention de faire à la jeune femme, tout ce que je sais, c'est qu'il ne devait pas me voir me transformer en bête.

_________________
Les 10 commandements:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-rain.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Quand la fête tourne mal [PV Okami & Nocturne]   Ven 13 Avr - 16:30

Malysah resta stupéfaite face à l'apparition de la petite louve qui tenta de mettre en déroute les voyous mais se retrouva bien vite mêlée à cette histoire dangereuse. Pourtant elle réussit à s'enfuir en mordant l'un d'entre eux, ravivant l'animosité des autres qui se tournèrent vers la gitane d'un air agressif après s'être longtemps interloqué sur la profondeur de la blessure de leur camarade. La tzigane fit un pas en arrière quand elle les vit se rapprocher, un pas de trop. Son dos vint percuter l'un des malotrus et elle sursauta violemment en bondissant en avant, se retrouvant une fois de plus au beau milieu de cette bande de brigands. La jeune louve grogna pour tenter de les dissuader d'approcher mais ils s'en fichaient royalement. Pauvre jeune fille prit au piège qui cherchait avec désespoir un moyen de s'en sortir, elle avait besoin que quelqu'un l'aide, mais qui ? Qui pouvait venir en aide à une pauvre gitane ? Une pauvre louve qui ne savait plus montrer les crocs.

-Aller ! Bats toi ! S'écria alors une voix dans sa tête.

S'était son frère, l'ainé de la portée, c'est ce qu'il lui avait dit en la saisissant à la gorge avant de la jeter prêt des cadavres de gitans, à l'époque, elle n'avait pas réagi, avait juste couiné avant de s'enfuir. Maintenant, c'était différent. Malysah ferma lentement les yeux, inspirant profondément pour détendre ses muscles, elle savait ce qu'elle devait faire. Rouvrant ses prunelles bicolores, elle quitta d'un même temps sa forme d'humaine. Dans un grognement féroce, elle se jeta sur les voyous avant qu'ils n'aient eu le temps de réagir et les égorgea d'un seul coup de dents. Elle avait la vitesse et l'agilité, chaque coups étaient précis et sans pitié. La bohémienne était entrée dans une rage meurtrière. Aucun ne ressortiraient vivant de ce « combat » qui était gagné d'avance pour Malysah. Les cris et la peur de ses voyous l'excitaient encore plus, elle y trouvait un plaisir malsain, surtout qu'elle n'avait pas gouter au sang humain depuis si longtemps et elle avait oublié combien c'était exquis.


-Je suis fière de toi petite sœur.
Félicita alors son frère.

La louve s'arrêta net, laissant s'enfuir quelques brigands. Ses babines ensanglantées prouvaient qu'elle venait de commettre l'irréparable mais étrangement cela ne la dérangeait presque pas. Après tout, si elle avait été avec les gitans, ils auraient certainement fais de même. S'asseyant tout en recouvrant ses pattes avants de sa queue touffue, elle poussa un long hurlement avant de partir se cacher dans une ruelle pour se nettoyer. C'est là qu'elle trouva la petite louve de toute à l'heure.

-Hum … Merci d'avoir essayé de m'aide …

Lança alors Malysah d'un air un peu gêné avant de commencer sa toilette.
Revenir en haut Aller en bas
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 31

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Quand la fête tourne mal [PV Okami & Nocturne]   Ven 21 Juin - 21:06

Salut !

Est-ce que je peux clôturer ce RP ? 

Merci 

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand la fête tourne mal [PV Okami & Nocturne]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand la fête tourne mal [PV Okami & Nocturne]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» D35 ne tourne pas rond
» [INFO] Problème aléatoire (ou programme qui tourne en fond) La BATTERIE!!!
» Problème Compteur -> Démarre pas
» picoo xl vortex tourne a gauche
» [REQUETE] garder le wifi en continu meme quand telephone vérrouiller

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Rain RPG :: Pause (hors RPG) :: Archives :: Archives :: Les Inclassables-
Sauter vers: