Wolf's Rain,forum RPG. Suivez la trace de Kiba, Toboe, Hige et Tsume afin d'échapper aux guerres, de survivre et peut être même retrouver ... Le Rakuen.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Errance nocturne...(libre)

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Errance nocturne...(libre)   Lun 16 Jan - 18:16

(un peut court mais j'ai pas trop d'inspiration)

Tu entre dans les ruines d'un laboratoire abandonné depuis quelques temps.La nature a repris ses droits ici,les odeurs de la ville sont masqués par les effluves des plantes éparses.Ton pelage noir te fait passer pour une ombre dans les ombres,tu t'allonge afin de te reposer.Tu soupire,il y a plusieurs lunes que tu a fait une promesse,que tu les cherches mais que tu ne les trouve pas.Où peuvent t'ils bien êtres?Tu n'en sait rien,lorsqu'il avait le sang au lèvres il t'a fait promettre de continuer ce qu'il avait commencé,de continuer a protéger les élus...Tu ne les connais pas,tu ne sais pas comment ils sont,tu sais simplement qu'ils sont importants.Tu pose ta tête sur tes pattes et tu réfléchit,ne pouvait t'il pas te dire où ils se trouvaient,non!Il a fallut qu'il meure en te demandant de promettre quelque chose qui n'arrivera peut être jamais!Il y a bein longtemps que tu ne ressent aucune peine ni aucune pitié mais tu a promis...Soudain sans t'en rendre compte tu te met a crier:

-Où êtes vous?!Comment suis-je censé vous protéger si je ne vous trouve pas?!

Tu repose ta tête et tu ferme les yeux...


Revenir en haut Aller en bas
Admin
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Lun 16 Jan - 20:37

| Je répond dès que je peux. (; |

_________________
Les 10 commandements:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-rain.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Lun 16 Jan - 20:50

Pas de problèmes!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Lun 16 Jan - 21:47

Fuyant la nuit, fuyant les ombres, fuyant.. La mort tu te précipite vers un endroit qui ne t'inspira pas confiance. Mais après tout... Qu'es qui t'inspire confiance en ce monde ? Pourrait tu répondre à cette question au moins ?... Ici, les pante poussaient n'importe ou . Cette endroit est désert ? Peut être pas ... Tes pattes te guidé à l'entrée mais ton instinct te soufflais de t'enfuir loin, loin d'ici et d'allez te chasser un bon repas . Mais tes pattes entrèrent à l’intérieure et tu inspectas les lieux en humant l'air bien comme il faut.

Tu tenta une fois de faire un trou mais le sol gelé sous tes pattes t'empêcher de faire quoi que ce soit. D'ailleurs tu frissonna en raison du froid mordant. Tes crocs pointue était de sortit. Un bruit t’inquiéta. Tu grogna et un loup noir comme toi sortit, la différence ? Les yeux. Les iris du canidé était ambré. Les tient eux était rouge orangé et il brillait comme un rubis. La peur te fit hérissait l'échine et tu banda tes muscles au passage.

La mâle noir ne bougea pas. Il ne sembler pas avoir vu la louve noir caché par un morceau de toiture en décomposition. Tu resta cacher quand il lança des mots apeuré mais aussi surpris. Tu ne te détendit pas quand il lança sa :

-Où êtes vous?!Comment suis-je censé vous protéger si je ne vous trouve pas?!

Il ne parlez pas de toi. Tu ne comprenez pas ces paroles mystérieuse. Tu te roula en boule et attendit le grand loup noir était assis et il avait fermé ses prunelle quand soudain tu sortis de ta cachette l'air menaçante tu pointa sur lui un regard apeuré :

-Qui est tu et de qui tu parle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Lun 16 Jan - 22:02

Tu ouvre les yeux et tu la voie,elle a le même pelage que toi mais les yeux différents,et alors qu'est-ce que cela fait?!Tu la regarde d'un regard froid,dénué de sentiments et d'émotions puis tu lui parle:

-Mon nom est Nocturne,et pour te répondre,je cherche les élus...

Tu n'en a que faire d'elle,elle te dérange et tu est près a te battre tu est près a user de tes griffes noirs.u reste là a la regarder sans la moindre émotion...
tu regarde la lune,cela t'inspire et tu te met a chanter d'un cri long et mélodieux.Tu te fiche qu'un chasseur puisse arriver et soudain un bruit de pas,tu renifle,un chasseur!Quand on parle du loup il accourt!Tu te transforme en humain,grand,habillé de noir dans le style métalleux.Tu te met dans l'ombre tu sort un pistolet auquel est fixé un silencieux le chasseur s'avance en braquant un fusil.Tu sort de l'ombre tu ne lui laisse pas le temps de réagir,tu appuie sur la gâchette,la balle l'atteint a la tête et il s'effondre.Le sang sort a gros bouillon du trou ...Tu saisi le corps et le cache dans une benne a ordure laissant une traînée rouge par terre puis tu te rassit et tu continue d'attendre sans se soucier le femelle...Tu prononce:

-Repose en paix,quelque soit tes fautes...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Lun 16 Jan - 22:17

Je te guide ... Garde des élu(e)s



/FLASH BACK : Journal à 6 ans/

Maman ? ... Ou es-tu passé ? Reviens. Es-tu monté au ciel ? Ne me laisse pas comme Papa l'a fait ... Je me sens tellement seule. Je n'ai pas d'ami(e)s à l'école. Je suis triste, seule toi m'apporte du bien être. Reviens ... Je voudrais te voir sourire comme tu l'as fait à Papa. Je veux que nous soyons heureux ... Je veux qu'on vive, qu'on montre que les humains sont les meilleures ... Meme si nous ne valons rien comparé aux loups ... Les loups sont tellements beaux et puissants... Nous ne pouvons rien faire contre eux... Et regarde, vois-tu ce que je suis devenu ... J'étais vétérianire dans le laboratoire et j'appréciais de mieu en mieu les loups, j'aimais à les soigner, à les rendre heureux ... Et vois-tu ce que je suis devenu ? Un loup est venu me rendre visite, j'ai crié de surprise et celui là m'a parlé dans la tête ! C'était incroyable ! Quelles étaient ses phrases déjà ?

"Je te choisis mon élue. Je me nomme Kiba, je suis l'un des anciens héros et je te choisis pour que tu poursuives ma quête. Tu as toute les qualités nobles pour cela. Va et ne haie pas ton honneur de loup ! J'amplifie tes pouvoirs divins et je veux que tu chantes à chaque pleine lune ... Maintenant, va à ton destin Micaiah ..."

C'est alors que ma vie a changé, tout bouscula ... J'étais devenue ... puissante, très puissante ... et quand je me suis vu, je me suis vu en loup ... Quand les hommes m'ont vu, ils m'ont mit en cage ... Depuis des années, je sentais que les loups souffraient malgré que je sois gentille avec eux ... Une nuit, je m'enfuis en libérant tout les loups en parlant d'une Elue qui devait suivre ... je me dirigais ensuite ... Vers la forêt, banni des humains ...

/FIN FLASH BACK: journal à 6 ans/


C'est en humant l'air de fleurs que je me réveillais ... J'étais sous ma forme de loup. J'étais une louve blanche avec de long poil aec des tatouages d'or sur mes pattes et bras et jambes et pattes arrières. Je décidais de me lever et d'aller au laboratoire, là où tout à commencer ... La où ma vie a bousculé ... là où ma vie est devenu un sens ... Quand l'esprit de kiba m'avait enlevait tout le sang humin que j'avais et en le remplaçant par le sang noble de Kiba ... J'ai sentie une puissance, une force m'envahir tout le corps ... j'ai du me reposer 3-4 jours avant de pouvoir me lever et de me déplacer correctement ... De plus, mon pouvoir qui était de lire dans une personne ou dans n'importe quelle autre objet ... Je pouvais voir son passée, son futur, ses pensées ... Mes pouvoirs avaient amplifiés ! De ce jour, je le maitrise à la perfection depuis quelques années. En courrant sur le sol dur comme de la pierre, je me transformais en humaine. Quand j'arrivais, des longues larmes coula de mes joues blanches ... Quand jem'approchais avec agilité et grace. Je vis 2 personnes. *Qui sont ses gens ? Et que font-t-ils ?* Je décidais de prendre un grand saut pour atterir devant eux avec la grace sublime d'une louve au sang pure ...

"- Qui êtes vous ? Que faites-vous ici ? Jeunes loups ... Cette endroit ... est horrible pour vous ... Vous devriez partir ..." dis-je calmement et doucement.

C'est alors que je me tournais vers le loup noir ... Je me concentrais pour lire dans ses pensées ... mes yeux devenait brillant et illuminaient surement ... C'est un garde ... Son père était un garde ... Un garde des élues ! Il était sucesseur d'un garde des élues ! Je répondis alors toujours aussi calmement vec un voix divine :

"- Surtout pour toi, jeune garde des élues ..."

Je me tournais vers l'autre personne mais ne voulant pas lire ses pensées, je décidais de me reculer et de sauter sur un rocher avec grace et légèreté. J'atteris sur un petit rocher sur la pointe des pieds et attendit sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Lun 16 Jan - 23:06

    L.e C.ommencement.




    Insouciance. Je rêve. Je vois,oui, le Rakuen. Ses fleurs resplendissantes, sa verdure, ses arbres, si grands et majestueux. Des animaux, des tas et des tas d'animaux. Je cours. Enfin, j'y suis ! Je sais que ce n'est qu'une vision chimérique, mais tout ça à l'air si réel. Je ralentis jusqu'à m'arrêter doucement. Je baisse la tête et m'assois, profitant de cette illusion qui va bientôt disparaître. C'est si beau ...

    « Ça te plait, n'est-ce pas ? »

    Mon cœur fit un bond énorme dans ma poitrine. Je sais que c'est lui. Mon guide. Mon ... Je me retourne. Je me sens rougir sous mon pelage. Avec difficultés, je souris timidement. Le loup brun me regarde de ses magnifiques yeux dorés. Rieurs et moqueurs à la fois.

    « Ou-ui ... C'est superbe. »


    Son visage se rembruni. Il pince ses fines lèvres, nous somme en cet instant tous deux sous forme humaine. Il pose une main sur son épaule, embarrassé.

    « J'ai eu l'accord des autres pour te montrer cet infime parcelle du Paradis. Mais je suis venu ici pour t'annoncer que ... Je l'encourage avec des mirettes curieuse. Que tu dois interrompre ta quête. »

    Ma gorge ce bloque que même le "QUOI ?" monstrueux que je voulais crier ne parvins pas à sortir. Il s'approche et retire sa main de son épaule pour la tendre et la laisser glisser le long de mon bras, tout doucement. Il se met regarder le sol. Je frissonne sous se contact qui paraît si vrai pour un rêve. Toboe sourit sous ma réaction.

    « Je sais ce que tu penses, n'oublie pas. Mais ne t'en fais pas, je te donne une raison pour avoir arrêter ta mission. Va au laboratoire de FREEZCITY, tu trouveras le Garde des Élus. Je préférai avoir la conscience tranquille sur ta sécurité. Peut-être croiseras-tu les autres Élus ... »

    L'image du Paradis s'estompe autour de moi. Je ne sens plus la pression de la main de Toboe malgré le fait qu'elle soit toujours là. Paniquée, je roule des yeux d'un côté puis de l'autre. Mon compagnon devient translucide sous mon regard affolé.

    « Toboe ! Attend ! Je ne sais pas ... Je ne ...
    - N'aie crainte, et fais moi confiance. »


    Il m'accorde un clin d'œil avant de ,"pfiouu', disparaître. Tout est noir à présent et je ...

    Je hurle. Je viens seulement de me réveiller et de quitter ce drôle de songe. Je me lève, les yeux embués par la fatigue. Je laisse craquer tous mes os en m'étirant. Par chance le labo est juste à côté. Je ne perd pas de temps et me met à courir aussi vite que je peux. Mes griffes crissant sur le sol de ciment gris. Un grand escalier s'ouvre à moi et je le monte, gravissant les marches trois par trois. Hors d'haleine j'entre dans le bâtiment en passant par une baie vitrée brisée. Les couloirs de métal paraissent si menaçant autour de moi que je crains qu'il ne referme sur mon pauvre corps. Ne sachant vraiment où aller ... Puis, comme si quelqu'un me l'avait soufflé à l'oreille, je tourne à droite. Je sais qu'il à prit possession de mon esprit pour le trajet. Il s'envole alors au moment où je débouche dans une pièce qui, à regarder la végétation qui grimpait le long des murs, devait servir de serre. Je tombe d'un coup, nez à nez avec trois autres loups. Ne devait-il pas avoir un garde ? Peut être était-ce les Élus. Et moi, comme un louveteaux, j'ai pas pensé à analyser les odeurs ! M'enfin. Je les avait apparemment coupé en pleine discussion car ils me fixent tous sévèrement, ou plutôt surpris. Ils ont pas dû s'attendre à se que j'arrive comme ça. Je fais un pas timide. À voir, je dois être la plus jeune. Je crois. Après quoi, je lève des yeux pathétiques vers eux.

    « Euh, bonjour ... »

    Je rebaisse les yeux et un spasme dû à la peur se mit à me traverser l'échine presque douloureusement.


_________________
Les 10 commandements:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-rain.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mar 17 Jan - 17:57

Tu la voie arriver en courant,dnas un boucan d'enfer!Mais bordel qu'est-ce qu'elle fout?!Lorsqu'elle parle tu lui fais signe se taire et tu entend des bruits de pas en approche.Merde!Elle a rameuté les chasseurs du coin,tu te transforme en humain,se sera le mieux pour combattre ici.Tu sors le pistolet et tu vérifie le chargeur,il est encore taché du sang du premier chasseur puis tu parle a voix basse.Les humains approches,ils vont bientôt entrer dans le bâtiment en ruines.

-Avec ton boucan t'a rameuté les chasseurs qui le cherchait,tu désigne le bras qui pend de la benne a ordures,Mettez vous a l'abri je ne peux pas prendre le risque que l'un d'entre vous sois blessé.

Tu a parlé d'un ton glacial et dénué d'émotions,tu te cache dans l'ombre et deux chasseurs arrivent ,tu sors derrière eux et tu abat le premier d'un seule balle.Tu cours vers le deuxième,tu le désarme et plante ton couteau dans sa gorge.Le sang gicle et forme une flaque sous les deux corps,tu change de chargeur et range le pistolet.tu cache les corps avec le troisième.Tu te transforme en loups noir aux yeux gris.

-Bon,on dois pas rester ici trop longtemps!Tu te tourne vers Okami,Mon père était ton ancien garde,il m'a fait jurer de continuer ce qu'il a commencer.Je te protégerai car tel est mon devoir...

Comment va t'elle réagir,comme d'habitude tu est mal a l'aise avec les femelles,d'autant qu'elles sont trois!Tu la fixe d'un regards glacé mais ou pointe une lueur de respect,elle est une élue,choisie par les héros de ce monde...Ces mois de recherche ont portés leurs fruits!Tu est soulagé mais tout cela n'est pas fini que se passera t'il?Où devra t'il l'accompagner dans ces voyages...Soudain tu te rend compte d'un douleur a la cuisse et tu vois du sang qui coule d'une éraflure,sans doute causé par le tir d'un chasseur,tu profère une injure et tu transforme en humain.Tu arrache une partie du pantalon,tu fouille parmi les placards,tu finis par trouver du fil et une aiguille.Tu serre les dents et plante l'aiguille auquel est attaché le fil afin de te recoudre cette plaie.Lorsque tu a finie tu te transforme en loup,le fil est tous juste visible et tu à soudain moins mal.Il va falloir y allez...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mar 17 Jan - 19:12

Partir à la recherche du Rakuen seul n'était pas simple. Tu devais chercher et trouver les élus. Soudain un chasseur approcha. Tu sentis son odeur. En quelques mouvements le canidé au yeux ambré bondit et apparut en un humain brandissant son arme agilement. Le chasseur surprit ce prit en quelques coups de feu une balle dans la tête qui marqua la fin de sa courte vie. Le loup étant toujours sous sa forme humaine s'approcha de lui et lui murmura des paroles incompréhensible pour Liliaopé.

Tu l'observa prendre sa forme de loup puis quand il s'approcha de toi. L'air indifférent envers toi tu lui tourna le dos l'air plus détendu. Tu aplatis son pelage noir et tu t'assis dans l'herbe fraîche. Au fond de toi tu ne savais pas si cette personne était différente ou pas. C'est peut être un élu ? Ou tout simplement un loup comme moi à la recherche des élus. Soudain un bruit retenti. Un grand loup blanc, enfin une louve blanche apparut l'air surprise et toisa les loups noir.

"- Qui êtes vous ? Que faites-vous ici ? Jeunes loups ... Cette endroit ... est horrible pour vous ... Vous devriez partir ..." dis calmement la louve ?

Tu voulais lui répondre la vérité mais tu n'avais pas confiance. Tu voulais attendre la réponse de l'autre loup avant de te lancer mais l'autre loup ne sembler pas vouloir répondre. Alors la louve continua

"- Surtout pour toi, jeune garde des élues ..."

Une garde des élus ? Le loup noir au yeux ambré ? Mais comment le loup blanc pouvait le savoir. Bien des questions ce tourmente dans ta tête mais aucune ne te paraît possible.
Bandant tes muscles tu voulais des explications. Et puis tu n'aimer pas être vue comme un vulgaire loup.
Les loups discutèrent entre eux et toi tu rester la figé à regarder, les deux autres loups sont des élus mais un gardien est parmi eux. Tu avais envie de bondir de fureur car il ne s'occuper en aucun cas de ton sors mais tu resta la sans bougé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mar 17 Jan - 19:34

Quand je regardais la jeune fille arrivait, elle semblait timide et inquiète. Une élue ? Je ne le savais pas, je n'avais pas envie de lire ses pensées mais cette fille détenait une aura que seule les élues avaient. C'était surement une élue mais j'avais la paresse de le vérifier. Je m'interressais à l'autre louve. Celle qui n'avait point parler depuis un bout de temps. Je décidais de lire ses pensées ... mes yeux s'illuminaient, mes tatouages brillaient ... C'était une louve ... qui venait d'arriver ici ... qui s'appellait Liliaopé ... C'est tout ce que je pouvais voir en elle pour le moment. je n'avais pas la force necessaire pour continuer davantage. Je fermais les yeux et les réouvrit en faisant un regard souriant et doux avec mon visage qui désignait mon innocence. J'ouvris la bouche pour lui parler avec une voix cristalline mais à la fois puissante et gracieuse :

"- Liliaopé ... Pourquoi es-tu venue ici ? C'est dangereux pour toi surtout en ce moment ... je ne sais pas pourquoi mais les chasseurs grouillent en ce moment, tu ne devrierais pas rester ici..."

Tandis que je lui adressais la parole, je venais juste de remarquer que le sang trainait sur le sol. c'est alors que je vis le loup noir affronter 2 gardes d'un coup. Malheureusement, blessé à la cuisse, il se soignit rapidement en prenant un tissus et des aiguilles pour s'auto-soigner. En soupirant, je relevais les yeux, sure de moi, je commençais à en avoir marre. Toute cette violence me répugnait, je décidais de pousser violamment le garde de l'élue de cette fille qui n'était d'autre que l'élue de Toboe Okami. Il me foudroya du regard. Je lui fis un sourire doux lui faisant comprendre : Va t-en avec ton élue, j'éliminerais les autres. Ne t'en fait pas pour moi, j'ai l'habitude de traiter ses cas. C'est alors qu'il ouvrit grand les yeux.

Le Soleil commençait à se coucher sur la ville. Les rayons faiblissaient et le ciel était orangé rose. C'était d'un spectacle éblouissant. Magnifique, je contemplais les batiments de la ville, moderne, faite par les humains. De longues maisons blanches ou alors des marchées qui trainaient au loin mais trop loin pour que les autres les voient. j'avais eus beaucoup de dons étant petites comme mon pouvoir de lire en les personnes, ma beauté, mon caractère, ma belle voix et ma vue, même avant humaine, était très bonne. Quand j'entendis les pas se rapprocher, je me transformais en loup. J'étais une belle louve blanche avec de long tatouages d'or tribales ornant mes jambes, mains, bras et pieds. Mes longs poils blancs me rendaient gracieuse et délicate. Et mes yeux en or transperçaient l'ennemi. De plus en plus, les pas se rapprochaient ... 1 ... 6 ... 9... Il étaient 9 ! Mon chiffre préférée, j'allais avoir un entrainement d'enfer. A 9 personnes, j'avais allé avoir du mal mais je pouvais le faire. Quand il arrivait autour de moi, en m'encerclant, ils pointaient leur arme sur moi. Soupirant, je sautais d'un coup pour tuer 1 chasseur à la gorge en retombant. Puis avec une vitesse phénoménale, je tranchais la gorge et les ventre du 2ème chasseurs avec mes griffes aussi dur que de l'acier. J'entendis enfin les coups de feu arriver. J'arrivais vers le 3ème chasseurs, j'esquivais de justesse sa balle qui me frolais mon bras. Je lui tranchais sa partie sensible où le chasseur gémissait de douleur et pour finir son supplice, je plantais mes griffes féroces dans son coeur. C'est alors que le 4ème chasseur arriva vers moi et me tira une balle dans l'épaule. Reculant du coup de fusil en me cognant au mur de la salle du laboratoire. Le chasseur qui m'avait tiré une balle dans l'épaule s'approcha ... Ayant, un bout de verre assez tranchant à côté de moi, je pris ce morceau avec une rapidité que le chasseur ne put bouger et je le lançais dans sa tête au milieu de son front. Il tomba inerte en lachant son arme. puis les autres chasseurs se hataient vers moi. Je pris l'arme et tira quelques balles avant de m'effrondrer par terre, épuisée, collée au mur.

Les 5 autres chasseurs s'approchaient lentement vers moi maintenant. J'entendais les bruits de fusil qui rechargeaient .. Je voyais les fusils braqués sur moi. Je relevais la tête en ouvrant grand les yeux pour affronter la mort mais je décidais de fermer les yeux pour que la mort hate de me faire mourir ...


Dernière édition par Micaiah le Mer 18 Jan - 17:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mar 17 Jan - 22:36

L.e G.arde et les É.lues.



    Encore essoufflée, je parviens à leur adresser un sourire. Mais au moment où je m'apprête à reparler, un grand loup noir au yeux d'un gris emplit de vide me fait signe de me taire. La bouche ouverte, vexée, j'opte une mine boudeuse. Je m'assois. Le loup fait les cent pas, visiblement énervé. Mon regard se balade dans la pièce, observant les autres bêtes. Deux louves. L'une, noire au iris écarlate, bandant ses muscles, tout aussi agitée que l'autre, et une autre, blanche. C'est étrange, elle a comme des tatouages d'or sur chaque membres. Ses yeux possèdent la même couleur. Je sens un truc bizarre et anormal chez elle. De plus, elle a une odeur en elle autre que celle du canidé que nous sommes. La louve se tourne vers celle au pelage noir, plissant ses yeux qui devinrent éblouissants. Je ne pu que retenir mon souffle, complètement hébétée parce que je vois. Une Élue, j'en était certaine.

    * C'est l'Élue de Kiba, Okami. N'aie pas peur. *

    Je grogne. D'habitude, il ne m'envoi que des message à travers mes rêves. Je l'observe toujours. Elle rouvre ses yeux et me sourie. Je lui rend, hésitante, mon plus beau et angélique sourire de louveteau. Je m'entreprend de m'asseoir.

    «- Avec ton boucan t'a rameuté les chasseurs qui le cherchait. Mettez-vous a l'abri je ne peux pas prendre le risque que l'un d'entre vous sois blessé. »
    Je baisse la tête, dépitée et honteuse. Mais à ses paroles je comprend que c'est lui, le garde que m'avait parler mon électeur. On recule vers la cachette que le loup noir nous désigne. Je me précipite la première, mon caractère peureux prenant sur mon sang-froid. Je tremble. Un coup de fusil retente. Puis plusieurs à la suite. J'entend qu'à moitié la discussion des deux autres, analysant les odeurs. Oui, c'est bien des chasseurs. Où du moins des humains. Je pousse un gémissement plaintif. Le loup revient sous forme humaine, la cuisse ensanglantée. Il cherche de quoi se soigner. Mais le bruit des hommes reste, et leur fumet aussi. Le loup, remit en état grâce à un pansement de fortune me regarde, ses yeux accusateur sans faire passer aucune émotion. Il semble mal à l'aise.

    «- Bon, on ne doit pas rester ici trop longtemps ! Mon père était ton ancien garde,il m'a fait jurer de continuer ce qu'il a commencé. Je te protégerai car tel est mon devoir... »

    Je déglutis bruyamment. Pourquoi moi ? Il ne m'inspire pas confiance du tout. Sûrement parce que j'étais la plus jeune et donc pour lui, la plus faible. Mon talisman autour de mon cou brille, cause mes pensée craintives. Une douce chaleur se propage sur mon poitrail, allant jusqu'à mon cœur. La louve blanche bouscule gentiment le blessé, me jetant un coup d'œil. Un rictus se dessine sur ses babines. Le loup se presse contre moi, signe qu'il faut y aller et m'entraîne avec l'autre louve. Je pivote la tête derrière, sans m'arrêter. Je m'inquiète pour la louve blanche qui a été sympathique avec moi jusqu'à là.

    Déjà dix minutes qu'on est là, sur la terrasse du dessus. Je frémis à chaque bruits, chaque mouvements, guettant l'arriver de la seconde Élue. Je cherche le moment propice pour m'enfuir. Tournant autour d'un pot de fleur, j'attend. Enfin, "mon garde" me tourne le dos. M'élançant au plus vite vers la sortie, et le plus silencieusement possible, comme je sais parfois si bien le faire. Passée la porte, je cours, soulagée et heureuse. Mais une voix en moi me dit de ne pas y aller, je résiste, craignant l'instant où il prendrait possession de moi. Il ne le fait pas ... Ouf. J'accélère de plus belle jusqu'à entendre des coups de feu. Mais avant, je prend soin de me savoir non suivit. Rien. Ils ne m'ont pas vu partir. Je débouche vers un trou béant dans un mur, revenant à notre point initial, suivant à la trace l'odeur de la louve. J'aperçois alors une scène à me glacer le sang. Cinq chasseurs ou soldats, avançaient, leurs armes pointées vers ... Mon objectif ! Elle était sous forme humaine, les mains sur la tête, espérant ce protéger un minimum. Je pris ma forme enfantine. Mes long cheveux bruns-cuivrés me tombant jusqu'au bas du dos. Mes yeux bordeaux les fixant avec rage. Je m'approche doucement, et en attrape un par le col. Mes doigts sur sa bouche pour l'empêcher de crier. Je le fais reculer, et dans un énorme craquement d'os, je le penche en arrière, sa gorge à découvert et y enfonce mes crocs. Je sens le sang chaud dans ma bouche. Il s'écroule au sol et je crache le liquide vital qui avait fait vivre cette pourriture bien trop longtemps.
    Les autres hommes, n'ayant pas compris pourquoi leur ami avait fait quelques pas en arrière, se retournent. Je les regarde, mes yeux embués de larmes. Il jettent avec effroi, un coup d'œil au cadavre frais, jonchant le sol derrière moi. Leurs flingues dirigés vers moi. Bizarrement, je n'ai pas peur. Je baisse le regard et souris. Ils n'osent pas tirer sur moi, je le sais. Ils hésitent à tuer à ce qui ressemble à une pauvre gamine innocente aux bords des larmes. Puis, je tend le bras et prend la main fébrile du soldat devant moi. Je tire soudainement fort, lui arrachant un cri de douleur et une fracture au membre. Je sens ses os se briser sous ma pression. Je lui casse la nuque en deux par un rapide mouvement de mâchoire. Il tombe inerte. Je relève le regard vers les autres et dans un éclat de rire, prononce :

    « Vous, les humains, êtes faibles ... »


    Se ressaisissant, ils braquent encore leurs armes. D'un bond, je m'envole vers une plateforme au-dessus. Ils tirent. Inconsciemment, je me penche. Sans attendre, une pluie de balle fusent vers moi. Une d'entre elle m'atteint en plein dans le bras. Voilà ce que ça fais de faire la maline. Même mon précieux collier n'estompe pas assez la souffrance fulgurante qui me paralyse le bras. Ma forme et mon instinct lupin reprenant le dessus, je me transforme et hurle de douleur, espérant attirer les autres. Espérant que la louve à fuit chercher quelqu'un ou se réfugier.


_________________
Les 10 commandements:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-rain.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mer 18 Jan - 7:32

*liliaopé pas liliane //PAN// *
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mer 18 Jan - 13:10

| Liliane. rire Mia,modifie parce que là. x) À toi Nocturne. sourire |

_________________
Les 10 commandements:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-rain.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mer 18 Jan - 13:51

((Je poste dès que possible ;) )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mer 18 Jan - 13:55

[ Ah oui mince xD Je corrige ça tout de suite xDD Okay (: Noc', ne tue pas tout les chasseurs, on aimerait tué ensemble okami et moi le dernier chasseur (:]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mer 18 Jan - 15:02

((ok ;) ))
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mer 18 Jan - 15:19

Tu cours le plus vite possible en t'éloignant du laboratoire en ruine,soudain tu t’arrête,des coups de feux retentissent et tu entend quelqu'un gémir,puis un choc sourd contre l'un des murs,soudain tu remarque que celle que tu est censé protéger n'est plus la et tu jure a haute voix:

-Et merde!Je peux pas les laisser crever là bas!

Tu fais volte-face et tu te transforme en humain,tu ôte le chargeur du pistolet,encore 8 balles!
Tu cours vers le labo,la plusieurs un soldats surveillent une jeune fille plaqué au mur et d'autre vise vers le toit,tu tire sur eux sans broncher,plusieurs coups de feux qui ne font pas plus de bruit que deux oreillers s'entrechoquant,il tombent,morts ou agonisant,puis tu voie celle que tu est censé protéger redescendre le bras en sang tu lui lance un regards glacé ou perce une lueur de colère mais tu ne dis rien, puis au moment ou tu te retourne,tu sens deux points de douleur au torse,le sang gicle derrière toi vers la fille blessée au bras.Le dernier soldat tu l'avait oublier,tu tente de recharger ton arme,le chargeur produit un son mat en tombant par terre et tu en insère un nouveau mais tu t'effondre et dans un ultime effort tu fais glisser le pistolet vers la fille collée au mur.

Tu plonge dans le noir absolu,toute trace de douleur a disparue et tu ouvre les yeux,tout est noir mais un loup brun apparaît et te parle:


-L'heure n'est pas venue pour toi de mourir,tu dois la protéger..

Il te touche du museau et tu ouvre les yeux,tu crache un filet de sang,tu commence a ramper vers une armoire a pharmacie,tu n'a aucune idée de ce qui ce passe autour de toi.Tu tend le bars et fait tomber le contenu de l'armoire puis tu fouille pour trouver de quoi te soigner..

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Sam 21 Jan - 21:47

Des chasseurs venus pour tuer les loups ce montrer de partout. Des touffes de poils et du sang gisait sur le sol dur et froid. Des hommes armé surgissait puis le loup noir (le gardien) fila. Liliaopé pensa à haute voie "quel gardien il fais !"

La femelle prit une apparence humaine et brandit un baton pointue vers un homme. Elle lui planta dans la gorge. L'homme hurla , écuma et tomba raide mort sur le sol. Apeuré lili prit elle aussi la fuite.

Avec rage elle repris son apparence normal de loups noir au prunelle rouge et elle fuis en direction de la ville. Quand un cris la stoppa net. Un cris de douleur, celui d'un loup. Le problème? Elle n'était pas gardienne. Mais elle fis demis tour et fonça vers le hurlement.

Quand soudain un chasseur sortit des buissons épineux braquant sur le loup un regard froid et une arme à feu. Piégé la louve hurla espérant que on la sauve quand tout à coup :
(désoler c'est nul owo)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Dim 22 Jan - 11:10

((Hum..On sait pas trop a qu'elle moment ta réponse se passe xD et je ne m'enfuie pas...))

PS:Il y a quelque fautes,pas très jolie a voir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mer 25 Jan - 14:05

Malgré que je fermais les yeux car j'étais épuisée ... J'entendais ce qui se passait ! L'élue de Toboe s'est battue pour elle et elle s'était blessé au bras droit. Tandis que son garde du corps a tué 2 chasseurs mais a été blessé sachant que c'était sa dernière heure. Il m'avait glissé son arme pour que je tire. Apparemment, il savait surement que j'étais assez douée pour combattre. Tandis que l'autre louve du nom de Liliaopé a été prise au piège. Quelle superbe situation. J'ouvrais les yeux et je rencontrais le regard d'Okami. Elle a été pas mal amoché pour me protéger ... c'est bien l'Elue de Toboe, elle ne manque pas de courage pour une jeune filette ! Je lui souriais faiblement puis je me levais lentement en prenant l'arme. Je mettais ma main gauche sur mon épaule pour éviter de perdre du sang mais c'était inutile. Je montais lentement l'arme vers le chasseur en visant. Mais je tremblais et mes forces se vidaient. je décidais donc de lacher l'arme et, dans un ultime effort. Je courrus vers le chasseur. Okami fit la même chose. On avait, apparemment la même idée en tête ... tué le dernier chasseur ensemble !

C'est alors, que tout alla très vite. Je courais vers lui et je me changeais en loup. Mon pelage blanc était à présent presque recouvert de sang. Okami m'avait suivi elle aussi en se changeant en loup. Je la regardais de nouveau, son regard était droit et pleins de haines. Cette fille ... était incroyable. Elle n'avait pas peur de tué. Plus d'un aurait hésité, ça m'étonne beaucoup, c'est à croire qu'elle a confiance en son peuple les loups. je me lançais vers le chasseur, je pris un élan avec ma main et furtif, je traversais sa poitrine en prenant son coeur entre ma main et, pendant ce temps, Okami, dont son collier brillait fortement, le prena à la gorge et planta ses crocs dedans. C'était le coup de grace ! Maintenant le chasseur était mort ... je retirais ma main de son poitrail. Liliaopé ne put qu'ouvrir la bouche et bégaya un mot de remerciement. Je l'ignorais. Je lui souriais et je me tournais vers l'Elue de Toboe et je dis enfin en répondant à sa phrase :


"- Tu te trompes ... Ils ne sont pas faibles ... Ils ont peur de nous, peur de l'inconnu ... C'est pour ça que des loups meurrent chaque jour à cause de cette peur, cette folie !"

Je repris ma respiration puis je grimaçais légèrement. J'avais vu pire mais cette blessure était vraiment affreuse ! Puis je fermais mes yeux et je les ré-ouvris en faisant un sourire doux à Okami :

"- Je suis Micaiah, l'Elue de Kiba. Tu es bien l'Elue de Toboe, il n'y a aucun doute. Attend, je vais soigner ta blessure ... Après tout, tu m'as sauvé. Alors ... merci Okami.."

Je la serrais dans mes bras. Cette affection chaleureuse me fit penser à mes parents dont je n'ai jamais reçu l'amour ... Puisqu'ils étaient morts. Mais, ma grand-mère était là, et elle était fière de moi et elle serait toujours fière de moi. Cela me fit oublier ma blessure que j'avais à l'épaule. Je prie alors la boite de secours et je voyais le garde des Elues mal en point. Je regardais Okami qui me faisait un sourire triste. Je lui dis, sachant qu'elle le croyait mort mais je lui fis un regard apaisant pour lui prouver le contraire. Je soignais alors le garde des Elues. Il rougissait, gêné. Je lui souris et je désinfectais cette blessure. C'état une blessure assez grave, fait au ventre. J'arrêtais le sang pour lui mettre un bandage. Après quelques minutes de concentration, je lui avais fait ses soins. Après avoir mis le bandage calmement, je lui souris de nouveau et je lui dis :

"- Maintenant, tu dois te reposer, même si tu es un garde des Elues ! Tu as perdu beaucoup de forces ..."

C'est alors que je m'occupais du cas d'Okami que celle-ci me posait un question bien particulière auquelle je ne m'attendais pas ...
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mer 25 Jan - 23:23

    Prise au piège, c'est ce que je suis. Entourée de ces détritus. Mais merde, qu'est-ce que j'ai fait ... Énervée, blessée, terrorisée je ne serai pas d'une grande d'aide. Mes doigts compressent mon bras entre autre transpercé, le sang s'échappant, coulant telle une larme le long du revers de ma main. J'ai mal. C'est la toute première fois où je me fais tirer dessus. Et n'ayant pas la capacité physique de mes compagnons sauvages, j'ai du mal, malgré mon collier qui est censé avoir un pouvoir bénéfique. Le vent frais ne fais que brûler d'avantage ma plaie à vif. Je décide de repousser un hurlement ... Mais ça ne serait que perte de temps car au loin, voilà que celui qui devrait être "mon garde" accourt. Quel acte héroïque. Pff ... Je descend de mon perchoir. En voyant mon membre en état pitoyable, il me lance des regard méprisant et furieux à la fois. Je baisse la tête, honteuse, j'ai peur ...
    Alors, avec une vivacité déconcertante, le loup se transforme en ça forme humaine, ôtant un pistolet de sa poche. Le chargeant, il tue par balles deux hommes qui s'effondre à terre, l'un la bouche remplit de sang, l'autre possédant un trou béant dans le ventre. Un frisson d'effroi me traverse l'échine. Ai-je moi aussi commis un meurtre horrible sur un homme par sang froid ? Je me retourne, regardant les corps de mes victimes. Ça y est ... Je suis devenue ce que Grand-Mère ne voulait pas, un Monstre, une machine à tuer. Elle doit être affreusement déçue de là-haut. Mais l'adrénaline a rarement pris possession de moi, et quand le cas se présente, je deviens imperturbable, froide, cruelle, rien ne pouvant m'arrêter. Quelle déchéance ... J'ai perdu ma fierté par cet acte barbare ...

    Au loin, Liliaopé brandit un bâton. Elle l'enfonce dans la gorge d'un malfrat qui s'effondre immédiatement, un gargouillis de son liquide vital remontant dans sa trachée ouverte. La louve s'enfuit, nous abandonnant. Je manque de hurler de revenir, mais quelque part, j'ai bien envie de la suivre ...

    Deux coups de feu. Je fais volte-face, poussant un gémissement de plainte. Le mâle noir a été traversé par deux balles. Un homme avait tiré sur lui sans hésitations. Mon garde tombe, des flaques écarlates se forment sous lui. Il charge son arme une dernière fois avant de sombrer pendant quelques secondes. La louve blanche à qui j'ai porté secours se munit du pistolet. Le mâle se réveille, réussissant à se traîner, ignorant son environnement, jusqu'à une boîte de pharmacie.
    Ma camarade, tremblante, n'arrive pas à tenir l'arme à feu. Elle le lâche, s'éloigne pour se transformer. Elle me regarde en souriant, des yeux pétillants et reconnaissants. Gênée, je ne peux que hocher la tête en dévoilant mes crocs d'une mimique rieuse. Puis, posant nos mirettes en même temps sur l'homme, et d'après son air déterminé, je comprend ... Nous allons tuer ce chasseur à deux. Elle se met à courir vers lui, pendant que je me métamorphose en ma forme lupine. Un dernier coup d'œil à la bagarre et l'adrénaline resurgit, me submergeant toute entière. Tendant mon coup, je hurle à la mort. La louve avait immobilisé l'homme. À mon tour, je fis de même, et alors qu'elle arrache le cœur de ses deux mains à présent rouges, je donne le coup de grâce, le mordant à la jugulaire, le sang aspergeant mon pelage et le sol.

    "« Tu te trompes ... Ils ne sont pas faibles ... Ils ont peur de nous, peur de l'inconnu ... C'est pour ça que des loups meurent chaque jours à cause de cette peur, cette folie ! »

    Je ne suis pas d'accord, mais j'opine juste de la tête, n'osant pas montrer mon approbation.
    Mon regard coulisse vers sa blessure, loin d'être grave mais vraiment pas belle. Je déglutis.

    « Je suis Micaiah, l'Elue de Kiba. Tu es bien l'Elue de Toboe, il n'y a aucun doute. Attend, je vais soigner ta blessure ... Après tout, tu m'as sauvé. Alors ... merci Okami.. »

    Je ne répond rien, sachant pertinemment qu'elle avait bon. Me laissant faire en grimaçant. Un couinement s'échappe lorsqu'elle me prend dans ses bras. Une chaleur dans mon poitrail prend domicile. Ce manque que j'avais depuis quelque temps est enfin comblé. Le manque d'affection et d'amitié ... Elle se tourna vers le loup mal au point. Je pris un air triste. Survivrait-il ? Elle m'assure que oui. Miacaiah lui fait un garrot et un bandage sous mes yeux attentionnés.

    « Maintenant, tu dois te reposer, même si tu es un garde des Elues ! Tu as perdu beaucoup de forces ...»

    Une question pris soudainement possession de mon esprit. Je sais qui elle est, ses origines. une voix vient de me le dire. Je me penche vers Miacaiah et lui susurre à l'oreille, sûre de moi.

    « Je sais qui tu es ... Ne le nie pas ... Tu étais une humaine, n'est-ce pas ? »

    Mon regard rouge brillait de malice. J'opte non pas ma mine de gamine innocente mais un air de scélérate dont je n'ai pas l'habitude. Je veux lui faire cracher le morceaux et je n'abandonnerai pas.

_________________
Les 10 commandements:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-rain.forumactif.org
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Lun 30 Jan - 20:19





Tu est contre le mur,Okami sussure a l'oreille de Miacaiah,les ignorant tu part ramasser le pistolet,tu enlève le chargeur et en glisse un autre,tu est faible mais tu continu de lutter,tu cache les cadavre puis tu te tourne vers Okami:


-Pourquoi tu les a attaqué tu aurait pus te faire tué!A quoi aurait servi tout sa?!

Tu désigne l'endroit où sont caché les cadavres,tu range le pistolet dans sons holster et ton couteau dans sa gaine.Puis la colère l'emporte sur toutes tes émotion et tu cri apès Okami:

-J'ai fait une promesse a mon père de te protéger,il s'est attaqué a 6 chasseurs tout seul qui te traquaient depuis des jours,il en a tué 4 et s'est fait abattre comme un chien.J'ai a peine eu le temps de lui promettre qu'il avait déjà perdu tout son sang!Si tu ne eux pas de protection c'est ton problème mais dans ce cas,moi,j'ai plus rien a foutre dans ce monde merdique!

Sur ces mots tu sors ton pistolet,tu l'arme et le pose contre ta tempe,tu n'a que faire de ce monde et de ces habitants,tu préfère les rejoindre que de continuer a vivre.Tu appuie sur la gâchette mais il ne se passe rien, surpris,tu retire le chargeur,toutes les balles sont là,comme qui quelque chose ou quelqu'un ne voulait pas que tu meure.Tu range le pistolet avec rage et tu sors a l'extérieur.Que faire si elle ne veut pas de protection autant disparaître de ce monde mais quelque chose t'en empêche...
Tu déteste ce monde,il t'a fait du mal il a tué ton père et ton frère,en une fraction de seconde tu revois le chasseur égorgé ton frère devant tes yeux,ton père se vidant de son sang au milieu de cadavres.Tu revois chacune de tes victimes,tu retend leurs cris leurs gargouillis,le ruissellement de leur sang,chaque fois tu as tué sans te retenir sans ressentir de peine...Puis tu t'adosse au mur,le pistolet toujours dans la main,tu retourne a l'intérieur,ignorant les autres tu dépouille les cadavres de chasseurs,tu prend un fusil d'assaut,des munitions,une radio et divers objets puis tu te retourne vers les autres et attend ce qu'il vont décider,le regard inexpressif.



Dernière édition par Nocturne le Mar 31 Jan - 21:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Lun 30 Jan - 21:21

[désoler j'avais fais sa à la vas vite. Demain je prendrai mon temps pour faire un long rp bien présenter pour tuer Lili]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Mer 1 Fév - 19:02

(xDD ne l'amoche pas trop je veux la finir!!!)
Revenir en haut Aller en bas
Admin
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 181
Date d'inscription : 24/11/2011
Age : 21

MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   Sam 4 Fév - 21:13

| Lili, ce serait pas mal que tu te dépêches. :/ |

_________________
Les 10 commandements:
 

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-rain.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errance nocturne...(libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance nocturne...(libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» Rêverie nocturne
» Nocturne des Coteaux de la Citadelle - Liège - 3 octobre 2009
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire
» Un petit pokémon perdu [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Rain RPG :: Pause (hors RPG) :: Archives :: Archives :: Les Inclassables-
Sauter vers: