Wolf's Rain,forum RPG. Suivez la trace de Kiba, Toboe, Hige et Tsume afin d'échapper aux guerres, de survivre et peut être même retrouver ... Le Rakuen.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 Un regard vers le Rakuen

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Un regard vers le Rakuen    Mer 24 Juil - 20:59

Happo avait quitté la gare et ses alentours suivit de ses loups. Le voyage dans la neige haute n'avait pas parue si dure et ils n'étaient pas prêt d'arriver aux ponts ... Les trois loups avaient quittés la ville sans Linxya et cela remplissait de tristesse le loup tricolore. Il marchait difficilement et regardant systématiquement en arrière pour voir si elle n'était pas derrière lui. Parfois Ermine lui donnait quelques coups de tête pour le forcer à avancer, et Dany le compagnon de la louve se stoppait dés que cette dernière émettait de petits couinements pour signaler qu'Happo n'avançait plus. Ils s'arrêtaient tous les soirs pour essayé de dormir, mais cela était dure, très dure ... Dormir en pensant que sa louve pouvait être en danger empêchait tout sommeil qui pouvait s'annoncer. Happo réussis à fermer les yeux après trois jours de marche. Les loups n'avançaient déjà pas vite sous leur forme lupine, mais avec les tempêtes de neiges qui rageait presque tous les jours il avançait encore moins vite. Ils ne pouvaient se permettre de courir, et Happo se décourageait d'y arriver chaque jours un peut plus, mais soutenu par les liens de meute il continuait pour eux. La neige leur montait jusqu'au ventre, et ils étaient vite trempés mais ils n'en tenaient pas compte, tout ce qui comptait c'était d'arriver le plus vite possible au ponts. Happo ne se souvint pas que le voyage est été aussi dur à l'aller, peut être était-ce car il était avec sa louve à l'aller mais pas au retour ... le loup avait chercher Linxya dans toute la ville avant de partir, mais il ne l'avait trouvé ... peut être avait-elle trouvé le Rakuen et qu'elle l'attendait la-bas ? Qui savait ? Il fallait continué et Happo se sentait obligé de continuer cette marche.

Une nuit, ou les loups avaient réussis à trouver un abri de fortune créé par les pins et la neige, Happo rêva. Il avait réussis à s'endormir tant bien que mal, son rêve agité était le même qu'à chaque fois, encore et toujours ce même rêve qu'il ne comprenait pas ! Non il ne rêvait pas de Linxya, non plus de sa famille d'adoption se faisant dévorer par les loups de Beauloup et Flamenoire. Mais d'un rêve plus obscure, plus sombre. C'était il y a bien longtemps maintenant, pourtant, Happo s'en souvenait comme si c'était hier. Ce rêve il l'avait déjà fait et refait, mais le loup savait que jamais son esprit n'arrêterais ce rêve tant qu'il n'aurait pas compris pourquoi ce loup blanc l'aidait à s'enfuir alors que ses parents avaient besoin d'aide, de plus ce loup ne faisait pas partit de la meute de ses parents. Qui était ce loup blanc, Happo devait le découvrir cela lui semblait de plus en plus obligatoire plus il avançaient vers le pont. Le loup sentait que quelque chose de spécial l'attendait sur ce pont ... Mais quoi ?

"Happo ! Cours !"
Cette nuit la neige fait rage, je dormais tout contre maman jusqu'à cette phrase qu'à prononcer mon père. Ma mère se mit à chanter ce qui me calma. Puis je me mis à courir, en descendant la pente enneigé, qui menait au petit ruisseau auquel j'allais pour joué avec les autres louveteaux de la meute, la neige glissante sous mes pattes gelées me fit déraper, je tombais et le loup blanc s’annonça devant moi et me regarda une étincelle d'humour dans les yeux. Maintenant ce sont mes forces qui m'abandonne alors que je courais dans le froid pour échapper à ... à qui ? A quoi ? Le loup blanc réapparaît à mes côtés, passe sa tête sous la mienne pour la soulever et j'entends ! Cette phrase dans ma tête, aucun son dehors je sais que c'est dans ma tête à moi !
"Happo ? Je sais que tu m'entends Happo ! Continue à courir ou il va t'attraper petit loup.
_ C'est qui il ? Demandais-je à haute voix.
_ Il ? C'est un monstre d'humain, c'est un homme puissant, et si tu continue à parler il va te trouver, suit moi petit loup !"
Je le suivit jusqu'à mon épuisement totale, j'étais petit tout de même.


Happo se réveilla en sursaut de cette nouvelle découverte. Il réfléchit longuement et attendit que ses loups se réveille. En attendant, il se transforma en humain et alla chercher du petit bois aussi sec que possible. Il le jeta dans le feu et s'assit dans la neige.


Rappel

Vous devez patienter 2 RP après le votre avant de RP à nouveaux.

Ex :

Happo : blablablabla blablablabla ....
Whip' : blablablabla blablablabla ....
Haineko : blablablabla blablablabla ....
Happo : Je peux de-nouveaux RP je n'aurais pas pu juste après whip'

_________________
Ma signa:
 


Dernière édition par Happo le Dim 8 Sep - 20:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Ven 2 Aoû - 15:50


Un Regard Vers le Rakuen

Pourquoi y a t-il autant de loups ~  



Il commençait à faire froid. Je n'aimais pas particulièrement ce genre de chute de température et à chaque fois je priais pour ne pas venir morte. Il est vrai qu'en ce moment, je faisais plutôt peine à voir avec le peu de graisse que j'avais sous la peau et mes poils couverts de petites saletés en tout genre, mais je n'avais pas vraiment eu l'occasion de m'occuper de moi ces temps-ci. Enfin, je ne me laissais pas abattre pour autant ! J'étais plutôt contente d'être toujours là et en plus de ça, j'étais sur une piste ! Laquelle ? Ma fois, si je le disais, vous ne me croiriez pas ! Je viens de sentir des effluves de loups ! C'est une bonne chose parce que peut importe ou y il a plusieurs loups, cela veut forcement signifier qu'il y a de la nourriture quelque part !

Quoi ? Vous croyiez franchement que j'étais heureuse à l'idée d'aller voir des loups ? Jamais de la vie, j'étais très bien toute seule. Et puis de toute façon, j'avais tellement de mal à me nourrir moi-même, alors s'il avait fallu que je nourrisse d'autres loups en plus, il y a longtemps que je ne serais plus de ce monde. Non, j'étais bien, je me plaisais dans cette solitude qui me donnait l'impression d'être une louve libre, même si en fait, je ne l'étais absolument pas. Trouver le Rakuen était devenu une sorte d'obsession pour moi. Je ne vivais plus que pour ça désormais, si bien que je me prenais à rêver de le trouver, d'être heureuse. J'imaginais un monde remplis de verdure, de gibier à chasser et dépouillé de tous ces êtres humains qui m'avaient arraché à ma vie de louve sauvage.

Depuis combien de temps n'avais-je pas dormis de peur d'être surprise par des hommes ? Je ne comptais plus... Je ne comptais plus non plus le nombre de jour que j'avais fait sans repas, léchant simplement la glace pour m'hydrater. Cela ne pouvait plus durer. Même si je gardais le sourire, j'allais très vite arriver au bout du rouleau. Il fallait que je meurs un peu plus dignement qu'en ressemblant à un squelette ambulant. Je soufflais et l'air qui sorti de mes narines forma très vite un petit nuage blanc.

- Il fait vraiment froid...

Je me stoppais pour regarder les alentours. Très bientôt, je serais en ville. Là-bas, j'aurais besoin d'énergie pour me défendre. Je décidais donc de continuer un peu ma route sur ce pont afin de me trouver un abri. Mais au bout d'une dizaine de minutes, je dû bien avouer qu'il n'y en avait aucun en vue. Soupirant, je me couchais donc à même le sol, retournant la neige pour avoir un peu plus chaud avant d'entreprendre ma toilette. Les oreilles toujours alerte, je commençais à lécher mes pattes avant lorsqu'une odeur de brûler parvint à mes narines. Quelqu'un faisait du feu non loin d'ici. Curieuse, mais pas stupide pour autant, je terminais de me laver avant de me diriger lentement en direction de l'odeur. Je devais me méfier, je pouvais tomber sur n'importe qui et surtout sur des personnes qui en auraient après moi.

Au bout d'à peine cinq minutes, j'aperçu le feu en question. Et un homme. Enfin, un loup plutôt. Je me stoppai et restais immobile. Je n'avais pas besoin d'avancer plus pour savoir qu'il n'était pas seul. A une cinquantaine de mètres de lui, j'étais à une bonne distance pour m'enfuir s'il cherchait à me poursuivre avec les autres loups. Ma langue passa sur mon museau avec automatisme et je me couchais dans la neige, sur le ventre, prête à partir au moindre faux mouvement de ce type. Si je ne partais pas immédiatement, c'était également dans cette idée. Si je partais en courant et qu'il m'entendait, il serait obligatoirement intrigué et voudrais à tout prix voir ce que j'étais. Je ne voulais pas être poursuivis, alors, je décidais de rester loin, même si j'étais dans son champ de vision. Et puis comme ça, je pouvais me reposer un peu. Les loups sauraient peut-être deviner la présence d'humain avant moi et ils m'avertiraient sans doute en partant. Du moins, s'ils m'autorisaient à rester...

Je baillais doucement et les yeux mi-clos, je continuais de le surveiller. Mes oreilles étaient bien droites au sommet de mon crâne et, maintenant que j'étais propre, j'avais l'impression de revivre. Je pouvais sentir chaque petit courant d'air effleurer mes poils et c'était vraiment agréable de retrouver ainsi toutes ces sensations. Cependant, à mesure que je veillais, une question marqua mon esprit au fer blanc. Pourquoi le loup gardait-il une apparence humaine ?



Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Ven 2 Aoû - 18:33

Pensées: Et me voilà à nouveau en train de roder... J'aurai peut être du au moins rester un moment avec Flame' et sa meute mais c'est plus fort que moi il faut que je me trouve, et puis il n'ont pas réellement besoin de moi... J'aurai peut être du continuer la route avec cette louve... Nouca mais je l'ai perdu de vue entre temps, dommage mais qui sait peut être qu'on se croisera à nouveau.

Whiplash marchait dans la neige en direction du pont, la température venait de chuter et la neige au sols commençait à s'épaissir et le jeune loup n'avait toujours pas manger de repas digne de se nom mais la pleine lui avait redonner assez de force pour marcher assez longtemps... Des flocons tombèrent à présent du ciel et le louveteau s'arrêta un instant pour apprécier la douceur froide des petits flocons sur ses écailles ainsi que la petite brise fraîche.

Pensées:
Où vas tu aller maintenant Whiplash ? vers où divaguent ton esprit ?

Tout droit, toujours tout droit...


Whiplash s'arrêta brusquement croyant apercevoir de la fumée au loin devant lui... Il se concentra un moment et conclut que c'était bien là de la fumée provenant peut être d'un camp de voyageur ou autre, cela attirait l'attention du jeune loup qui se remit à marcher tout droit en direction de la fumée. La nuit le loup se sentait beaucoup plus en sécurité et si c'était des humains il pourrait les observer sans être vu et qui sait pourquoi pas leur voler de la nourriture. Rien qu'en y pensant Whiplash se lécha les babines et accéléra un peu le pas histoire de vérifier si c'était bien ce qu'il pensait.

Moi qui voulait me trouver etc etc... Maintenant c'est mon ventre qui réfléchit à ma place.

Quelques minutes plus tard, le loup apercevait un peu plus la fumée mais rien d'autre à l'horizon... Whiplash ne comptait que sur sa vue, il n'arrivait toujours pas à utiliser ces autres sens de loup et cela pouvait souvent l'induire en erreur et le mettre en danger, mais il pouvait compter sur ses capacités physique supérieure à un louveteau normal pour ne serais que s'en tirer vivant si jamais...

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Sam 3 Aoû - 15:48

Assis dans la neige les yeux clos, Happo s'ouvrit totalement à ce qui l'entourait. Tout d'abord il entendit le feu qui crépitait, comme un loup impatient de faire un bon festin. Le loup tourna la tête vers sa droite et entendit la respiration de Ermine et de Dany, ils dormaient collés l'un à l'autre et leur chaleur avait fait fondre la neige autour d'eux. Happo inspira profondément de manière à faire rentrer le plus d'air et d'odeur possible et sentit la fumée lui envahir, plus qu'autre chose, les poumons. Ils toussota ce qui, heureusement pour lui, ne réveilla pas ses loups. Il se surprit à penser à Linxya, son odeur, la joie dans ses yeux verrons. La louve lui manquait atrocement ... mais il n'y pouvait rien ... malgré toutes ses recherches ni ses loups ni lui ne l'avait trouvé, même pas l'ombre d'une odeur, comme si quelqu'un ou quelque chose les avait effacées ! Il était impossible de ne pas laisser d'odeur, Happo le savait et en était conscient.

Un instant Happo entendit la neige crisser, il rouvrit les yeux d'un coup et jeta des regards furtifs aux alentours. Rien, absolument rien, soit le neige camouflée étonnement bien l'inconnu soit Happo avait rêvé ... Le loup referma prudemment ses yeux et se concentra sur les bruits, un oiseau chantait mais il était bien trop loin pour avoir fait crisser la neige, ce bruit sur la neige lui apparut comme une évidence, un loup, ou plus ! Peut être un meute, peut être Linxya ? Happo se concentra cette fois ci sur les odeurs il mit de côté la fumé et l'odeurs des ses loups. Aucune odeurs de loups ou en tout cas Linxya n'était pas là. Happo ouvrit les yeux et regarda tristement le sol. Il voulait poussais un hurlement digne d'une profonde tristesse mais si il s’avérait que le crissement était du a des humains et qu'il hurlait, Happo ne se le pardonnerait jamais d'avoir mis sa meute en danger.

Après un moment d'absence, il fut de-nouveau alerte. Il jeta un regard envieux aux deux loups pelotonnés l'un contre l'autre. Ermine n'était pas très grande mais Dany était imposant, un peu plus grand que Happo tandis que la louve était plus petite que Linxya. Ah ... sa Linxya elle lui manquait tant ... qui c'est si un jour il la retrouverait ? Happo jeta un dernier regard aux deux loups et repartit chercher du bois pour alimenter le feu qui se mourait. La forêt était belle, sombre et mystérieuse, elle donnait envie de partir dans une chasse contre l'inconnu, mais le loup était raisonnable et savait grâce aux nombres des années que partir seul a la chasse dans un endroit inconnu n'était pas une bonne idée. Le loups chassent en meute le plus souvent c'est ce qui leur confère de la puissance et une technique digne d'un grand chasseur. Le bois n'était pas très dut a trouver certes, mais le bois sec si ! Happo trouva néanmoins quelques bûches disposés de façon à ce que la neige ne les recouvre pas, les hommes pouvaient parfois s'avérait utile dans le monde qu'il détruisait petit à petit. Le loups eux était plus respectueux de la nature et de leur environnement, quant aux hommes, ils détruisaient tout sur leur passage et ne laissait que des immeubles et des rues sales. Le loup secoua la tête un sourire pendu à ses lèvres.

Arrivait au camp de fortune, il déposa les bûches dans la neige et en jeta deux dans le feu qui lécha imprudent la surface du bois de ses langues acérées. Et il attendit que le loup, la meute ou l'homme qui avait fait crisser la neige se montre et pour encourager cette personne, il donna une invitation.

"Qui que vous soyez approcher le feu peut accueillir. Je ne vais pas vous manger ..."

Happo prononça la première phrase avec élan, puis la deuxième en soupirant et attendant un signe de vie de la part de l'inconnu.

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouca
Anonyme
Anonyme
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 01/06/2012
Age : 19
Localisation : Dans la forêt, perdu..
Humeur : Rêveuse.. ♪

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Dim 4 Aoû - 17:56


Je courrais, j'étais sorti de cette ville, il neigeait.. J'aimerais beaucoup la neige, mais celle-là, elle m'arrivait jusqu'au-dessous du ventre, j'avais beaucoup de mal à bouger mes pattes dans cette neige, elle me faisait frillé, me bloquait, j'avais beaucoup de mal à courir, mais je continuais, je devais retrouver Whiplash, je le voulais.. Je devais le retrouver, cette raison m'obligeait à continuer dans cette neige, mais celle-ci m'empêchais d'utiliser mes sens, mon odorat était comme inutilisable, mon ouïe bloquait par ce vent qui me suivait.. Je continuais d'avancer en courant sans m'arrêter quand je finis par m'écrouler dans la neige, j'avais froid.. Mon apparence humaine repris alors le dessus de celle de louve.. J'avais encore plus froid, replier sur moi-même pour me réchauffer un maximum et je finis par m'endormir..

#FlashBack.
" - Maman, regarde, la neige est si froide.. Pourquoi ?
- Ma petite.. Je ne sais pas, c'est l'hiver, tu sais..
Ma mère.. Elle posa sa main sur ma tête.. Elle n'était pas louve.. C'était une humaine, des cheveux dorée comme de l'or, des yeux en forme d'amande de couleurs marron, je considérais ma mère comme un cadeau que l'on m'offrait tous les jours..
- Maman ? Tu ne m'abandonneras pas hein dis..
- Ne t'en fais pas ma chérie, je ne te laisserais pas.." #Fin

Ah ce moment, je me suis réveillé en sursaut, j'étais encore allongé dans cette neige froide.. Je repensais à ma mère.. Elle disait vouloir me protégeais de tout ça.. Elle savait très bien que je n'étais pas humaine, elle le savait, elle voulait me garder pour elle, elle disait toujours que les autres ne devait pas savoir ce que j'étais, que j'étais une louve.. Mais un jour, malgré sa promesse qu'elle m'avait faites dans le passé.. ma mère est partie elle aussi, elle m'avait laissé seule aussi.. Alors, j'avais décidé de partir à mon tour de cette maison.. De reprendre ma forme de louve, malgré ce que les gens pensaient de moi, alors je suis parti..

Une fois que mes pensées étaient envahies en moi.. Des larmes s'écoulait le long de mes joue.. Mais je me suis relevé, repensant à mon objectif, retrouvé Whiplash.. J'ai alors essayé de reprendre ma forme de louve en vain, mais je n'y arrivais pas.. Alors, j'ai couru avec le peu de fourrure que j'avais sur moi en humaine.. Essayant alors de le retrouver..


(HRP: ça faisais trop longtemps que je n'avais pas écrit, alors j'ai fait un roman ! x')]

_________________

(Merci pour la signature Whip'. ^^)
Musique.♥:
 


PERSONNAGE TUEE AU COURS D'UN COMBAT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Lun 5 Aoû - 12:06


Un Regard Vers le Rakuen

Pourquoi y a t-il autant de loups ~  



D’un mouvement fluide et léger, je me redressais. J’étais certaine d’avoir entendu quelque chose. Quelque chose qui ne venait pas de l’homme-loup. Les yeux plissés pour tenter d’apercevoir quelque chose, je ne vis tout autour de moi que de la neige et des pins. Alors, je me couchais de nouveau. Ce ne devais pas être quelque chose de vraiment menaçant, sinon je m’en serais rendue compte. Je gardais pourtant le museau en l’air, tentant de flairer une quelconque odeur. Mais la neige était là.

J’avais déjà vécu quelques mois dans la neige et c’était une expérience qui m’avait donné du plomb dans l’aile. Désormais, après avoir vécu un enfer glacé, j’étais capable d’y réagir plus sereinement. Je n’étais pas stressée à l’idée de me perdre par ici, ou même de faire une très mauvaise rencontre. Et comme je n’avais pas peur, j’économisais mes forces et j’étais ainsi capable de rester plus longtemps alerte. Il était là le secret de la survie pour un solitaire.

Alors, la gueule entrouverte, je regardais lentement à ma droite, puis à ma gauche, fixant parfois l’humain-loup qui s’était éloigné pour chercher du bois. Je n’étais pas inquiète, mais je savais que mon ouïe ne m’avait pas joué de tours. Malgré le vent, je sentais parfaitement que je n’étais plus seule, ou du moins, qu’en plus de l’homme-loup et de ces loups, il y avait une autre présence. Amie ou Ennemie ? J’ignorais si cette personne en avait particulièrement après moi, mais je préférais rester sur mes gardes. Après tout, il avait peut-être été attiré par le feu lui aussi…

"Qui que vous soyez approcher le feu peut accueillir. Je ne vais pas vous manger ..." 

La voix du loup parvint jusqu’à mes oreilles et je le fixais à nouveau. S’il m’invitait, je n’avais plus vraiment de raisons valables d’être méfiante, pourtant, j’avais encore quelques réserves. Alors, doucement, je me levais, et très lentement, je marchais dans la neige pour arriver à une vingtaine de mètres de lui. C’était un dominant, je le sentais à son odeur. Comment ? Ma fois, ma solitude m’avait appris à reconnaître beaucoup de choses… Comme l’odeur d’un autre loup qu’il portait sur lui, un autre loup qui n’était pas en train de dormir. Peut-être était-ce lui que j’avais cru entendre quelques minutes plus tôt ?

Non, toi tu ne pourrais peut-être pas, mais j'en connais qui donneraient tout pour me croquer...

Encore pleine de doute, je m’avançais lentement, de façon à ce qu’il ne soit pas surpris de me voir apparaître derrière les arbres et me couchais à une dizaine de mètre de lui et du feu.  J’étais très exactement à son opposé. Position stratégique qui me permettrait de fuir s’il devenait menaçant. Je ne pouvais pas me permettre de prendre des risques inutiles. Comme par exemple devenir humaine. Cela faisait trop longtemps que j’étais louve pour être capable de fuir convenablement comme une bipède dans la neige.

De plus, je connaissais suffisamment ce genre de météo pour savoir que des crevasses allaient se former dans la terre et que je risquais de me coincer une jambe dedans. Non, être louve était la meilleure solution de fuite pour moi, même si je devais avouer que me reposer au coin du feu n’était pas non plus une idée déplaisante.




Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Mar 6 Aoû - 0:30

Le jeune loup continuait à avancer tranquillement dans la neige, toujours en direction de cette étrange fumée. Plus il avançait et moins il apercevait la silhouette de la ville derrière lui, il pensait que Nouca s'y trouvait toujours avec la meute d'Happo, "Tant mieux elle est en sécurité alors." pensait il en se souvenant que tout comme Happo et sa meute, elle voulait trouver le Rakuen.

Pensées:
Et moi je suis à la recherche de moi même, se serait stupide de me suivre et de m'aider à "me trouver" et de toute façon je me débrouille très bien seul...

Le Loup se rapprochais de plus en plus de la fumée et il commençait à voir quelques pins au loin devant lui, ces quelques arbres pourraient lui servir d'abris pour cette nuit, le louveteau pourra se poser près d'un buisson en dessous d'un de ses grands arbres et ainsi passer une nuit plutôt tranquille, "Après tout avec autant de neige et une température au plus bas aucun humain ne devrait se balader dans le coin" se disait il sur de lui. Whiplash s'arrêta un instant croyant avoir aperçu quelqu'un ou quelque chose s'écrouler un peu plus loin devant lui, le jeune loup ne bougea pas d'un poil et observa, quelques minutes plus tard la chose se releva et se mit à courir droit devant... Whip' sentait la fatigue l'envahir et atténuer légèrement sa vue, juste assez pour perdre de vue cette "chose", alors le loup décida d'essayer de la rattraper pour vérifier. Il risquait peut être de faire une mauvaise rencontre mais c'était plus fort que lui, il fallait qu'il sache, un peu comme pour la fumée... Après une bonne dizaine de minute à courir le plus vite possible il finit par rattraper la "chose" et ralentit avant de tenter de l'appeler en remarquant qu'il était proche du feux de camp à l'origine de la fumée :

Hey attends !.

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 


Dernière édition par Whiplash le Ven 9 Aoû - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Mar 6 Aoû - 15:35

Quand un loup se leva et s'avança vers lui Happo leva les yeux du fou pour regarder l’inconnu s'approcher. A en croire son odorat, c'était une louve, Happo sourit car celle-ci était noire, mais en y regardant a deux fois et dans la pénombre elle paraissait quelque peu grise à la lueur du feu. Des ses yeux bleues clair elle observait elle aussi. Happo la regarda plus dans les détails, elle avait un large poitrail, plutôt grande, assez fine. En un mot elle était superbe, et le loup d'Happo voulait lui parlait, mais sa partie plus rationnel se retint pour ne pas l'effrayer. La louve était pile en face de lui, une bonne technique pensa-t'il, elle est rusée. Happo sourit encore tout en évitant un combat de regard en la fixant. Il était dominant et supportait mal le fait de perdre un combat, surtout qu'il n'avait nul envie d'imposer sa dominance a cette louve.

L'odeur des ses loups près de lui le calma un peu mais pas suffisamment pour être serein, il s'excitait au fur et a mesure qu'il détaillait la louve. Elle sentait les sel et avait l'air d'avoir l'habitude de vivre dans la neige, peut être était-il sans le savoir sur le territoire d'une meute ici ? Happo fut surprit quand il entendit la voix de Whiplash.

"Hey attends !"

Aux aguets, Happo grogna face à ce nouvel arrivant. Il se transforma devant les yeux de la louve, et son loup dominant pris le dessus. Happo avait depuis longtemps appris à partager son esprit en deux, une pour son loup qui aimait la chasse, la mort et le sang et une autre pour sa partit humaine qui voulait la paix et l'amour. Le loup était féroce et dominant, de plus il venait d'être surprit. Il secoua la tête en grognant de plus belle. Cette fois ce n'était pas un avertissement pour Whiplash mais un ordre destiné à Dany et Ermine. Le loup blanc se releva et regarda son alpha puis la louve, il grogna et Happo le regarda férocement, Dany se tut et s'assit en attendant et en observant discrètement le louve à l'odeur salé. Happo se calma un peu face au calme de son loup mais ce ne fut pas grand chose. Il jeta un coup de tête vers l'endroit d'ou venait l'odeur de petit loup, Dany eut l'air de la saisir car il ouvrit grand les yeux. Happo commença trottiner vers le jeune loup et s'arrêta à quelques pas pour calmer son loup, l'esprit bataillant pour garder son calme, le loup parla.

"Que fais-tu ici ? Tu n'es pas avec Flam' et sa meute ?"

Happo s'étonna de prononcer ces mots avec une touche d'humour dans la voix. Il se tut et s'assit signalant à l'autre qu'il ne lui voulait pas de mal. Il entendit la neige crisser derrière lui et le vent lui appris que Dany avait réveillé Ermine et que le loup blanc s'approchait. Happo grogna gentiment et le loup blanc se stoppa et se coucha ventre à terre dans la neige gelée. Happo regretta ce grognement impulsif et pour se faire pardonner il jappa doucement et Dany se releva en couinant, le loup dominant secoua la tête et fixa Whiplash tandis que Dany s'approchait à pas feutré. Le loup blanc se stoppa et Happo attendit la réponse du petit loup en armure. Le loup tricolore était toujours un peu étonné face à la capacité de Whiplash à avoir cette armure sans pour autant être dérangé, en tout cas il ne paraissait pas dérangé de voir qu'on le fixait.


(HRPG : Super Nouc' je suis fier de toi ;) Au faite Ermine revient bientôt et ne vous étonnez pas que je la fasse car c'est ma soeur en réel et qu'elle m'en a donné l'autorisation ! Bien sur je lui demande avant de faire n'importe quoi ;) en tout les cas elle écrira après Whiplash)

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouca
Anonyme
Anonyme
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 01/06/2012
Age : 19
Localisation : Dans la forêt, perdu..
Humeur : Rêveuse.. ♪

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Mar 6 Aoû - 17:53


Pendant que je courrais, mes oreilles étaient dressées, ma queue virevolté dans tous les sens, la neige m'envahissait de l'intérieur, le froid commençais a me gelé, et cette chose qui m'empêchait de reprendre ma forme de louve, la seule chose qui me couvrait était mon pelage, un pelage marron clair et assez foncé, ce pelage me tombait jusqu'en dessous des genoux. Quand mon oreille droite se redressa sur ma tête quand j'entendis une voix familière qui me dit alors.

- Hey attends !

Je me suis alors retourné vers cette voix m'arrêtant alors. J'observais ce qui avait au loin, car j'ai pu apercevoir un loup ou quelque chose de semblable.. Je me suis alors avancé doucement vers cette ombre quand j'ai alors aperçu une meute arrivée vers celui-ci, m'avançant alors vers eux, une fois plus très loin, je me suis baissé au sol, me cachant dans la neige m'avançant toujours vers eux, mais sur mes genoux et mains. Une fois près d'eux, j'ai alors reconnu Whiplash et le loup dominant dont je ne me souvenais plus du prénom, je dis alors sur l'étonnement.

- Whip' ! Je te cherchais !

Je me levais sur mes jambes pour ensuite courir vers lui, le prenant alors dans mes bras, je ne bougeais plus, quand je me suis retiré, j'étais sur mes mollets quand je me suis baissé pour faire une révérence au loup dominant. J'ai alors observé la suite sans dire un mot.

_________________

(Merci pour la signature Whip'. ^^)
Musique.♥:
 


PERSONNAGE TUEE AU COURS D'UN COMBAT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Mer 7 Aoû - 12:22


Un Regard Vers le Rakuen

Pourquoi y a t-il autant de loups ~  



Je restais muette et parfaitement immobile. Je savais qu’au moindre de mes mouvements, il pourrait me sauter dessus. J’évitais également de le regarder droit dans les yeux, c’était un dominant et je n’avais pas vraiment envie de déterminer qui de nous deux dominerait l’autre, de même que je n’avais pas envie de le provoquer. De plus j’avais légèrement l’impression que ma présence en face de lui avait tendance à réveiller ses instincts de loup et cela ne m’enchantais guère. Je restais donc couchée dans la neige, veillant à ne pas prendre trop froid et surveillant du coin de l’œil le loup de l’autre côté du feu.

« Hey attends ! »

Je me relevais brusquement en grognant. Cette voix n’était pas celle du loup puisqu’il n’avait pas bougé. Le timbre du loup qui avait parlé ainsi était déplaisant, presque métallique, un peu comme un robot et ça me mis immédiatement mal à l’aise. Mon instinct de louve me fis ainsi reculer des quelques pas pour ne plus être éclairée par les flammes tandis que le l’humain devenait loup. Un loup curieusement étonnant puisqu’il était tricolore. Pourtant je ne m’en formalisais pas car déjà le dominant appelait sa meute pour se charger du plus jeune.

J’avais cruellement envie d’intervenir en faveur du louveteau, mais sa voix et son apparence me dérangeaient. En repensant à sa voix, j’en frissonnais encore. De plus, je ne voulais pas affronter une meute à moi seule tout simplement parce que je savais que si j’en ressortais vivante c’était uniquement parce qu’ils étaient clément. Je me contentais donc de m’effacer dans l’ombre des arbres, me maudissant d’être impuissante pour le jeune loup.

« Que fais-tu ici ? Tu n'es pas avec Flam' et sa meute ? »

C’était le dominant. Il avait ce timbre de voix qu’ont les loups dirigeants des meutes. Résistant à l’envie de partir de là pendant qu’il en était encore tant, je penchais la tête sur le côté pour être capable de les entendre parfaitement malgré les rafales de vent et regardais autour de moi pour être certaine de ne plus être surprise par un loup.
Qui était Flam’ ? Si ce loup avait une meute, cela voulait signifier qu’il y avait dans cette ville une concentration lupine encore plus importante que ce que je m’imaginais. C’était peut-être une piste pour le Rakuen non ?

« Whip' ! Je te cherchais ! »

Une humaine était soudainement apparu pour directement se jeter au cou du louveteau. J’ai d’abord fait une drôle de tête, me demandant pourquoi une humaine se jetais comme ça dans la gueule du loup, puis son odeur et parvenu à mes narines et je me suis rendue compte que c’était une louve. Mes yeux se sont écarquillés et doucement, j’ai quitté mon poste pour rejoindre la jeune femelle tout en prenant bien soin de contourner la meute. Une fois près d’elle et du louveteau, je les ai légèrement reniflé tous les deux, sans dire un mot puis je suis venue coller mon pelage contre celle de la louve.

Elle devait avoir mon âge et je savais d’expérience que la température actuelle pouvait être mortelle pour un loup sous forme humaine, je préférais donc la prendre sous mon aile, marquant ainsi ma position dans le petit affrontement qui se jouait entre les jeunes loups et la meute.
Mes pattes étaient enfoncées dans la neige, fixée au sol par des liens invisible et je lançais un regard de défis au dominant. Qu’il tente de s’en prendre aux plus jeunes et il aurait une sacrée surprise. J’étais déterminée à protéger ces deux-là et maintenant, plus rien d’autre ne pouvait compter à mes yeux. C’était comme ça, je ne pouvais pas me défiler. Mon instinct de louve avait parlé.



Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Sam 10 Aoû - 2:24

"Que fais-tu ici ? Tu n'es pas avec Flam' et sa meute ?"

Whiplash se rappela du pacte qu'il avait conclu avec Flamenoire et commença à regretter un peu d'avoir déserté... Mais rien ne l’empêchait de s'acquitter de sa tache une autre fois, pour le moment elle était en sécurité entouré par sa meute. Quand à Whiplash, c'était plus fort que lui, il devait son objectif, sa raison d'exister.

Je...

Le louveteau fut coupé quand il entendit une voix familière provenant de sa droite, rapidement il tourna la tête et aperçu Nouca sous sa forme humaine se tenir péniblement dans la neige froide...
" Whip' ! Je te cherchais !" c'est ce qu'elle avait, Whiplash fut étonné d'apprendre qu'elle le cherchait et sur le moment il s'en voulu de ne pas avoir fait de même. Le jeune loup ne sachant pas comment réagir par rapport à ces retrouvailles fit simplement un clin d’œil à la jeune louve qui s'empressa ensuite de le prendre dans ses bras un moment avant de faire sa révérence à Happo.

Désolé, j'aurai pas du quitté la ville sans te retrouver, je pensais que tu avais rejoins sa meute.

Whip' se souvint de ce qu'il l'avait amené ici, c'était une louve au pelage gris très sombre probablement aussi jeune que lui et Nouca.
"C'était donc elle que j'avais aperçus..." pensa le louveteau en regardant la louve grise faire un tour pour pour rejoindre Nouca et frotter à elle. Whiplash ne comprenait pas trop ce qu'elle faisait mais elle n'avait pas l'ère agressive, c'était même plutôt l'inverse... Maintenant les trois jeunes loups étaient face à Happo et ses deux compagnons, comme si il y avait une rivalité.

Pensées: Je n'ai aucunement envie de me battre, et puis il n'y a aucune raison de le faire même si je le voulais... Mais il à l'ère à cran, je sais pas pourquoi mais sa se sens... Je vais pas passer par quatre chemin, j'ai pas envie de mettre Nouca et cette louve qui s'est rangé de notre côté en danger.

Tu a l'ère à cran voir dérangé, je me trompe ?... Si c'est le cas je m'en irais.

Lança il en conservant son ton calme et froid de toujours. Puis il détourna son regard du loup au pelage multicolore et examina la louve grise qui c'était frotté à Nouca et se présenta :

Moi c'est Whiplash, je comprends pas trop ce que tu lui fais mais tu n'as pas l'ère de lui vouloir du mal alors ça me vas...

Et ensuite il regarda tour à tour tout ceux qui se trouvaient près du feu et comme si il venait de se réveiller d'un rêve incompréhensible il se demanda :"Mais qu'est ce que je fais là moi et eux aussi pourquoi il sont ici ?"... Whiplash se souvint qu'il espérait croiser à nouveau Nouca sur sa route et maintenant la voila, il ne savait pas ce qu'il voulait réellement, il ne pouvait pas lui demander de rester avec lui car leurs objectifs étaient totalement différent...

Pensées: Et je ne sais même pas pourquoi j'ai suivis cette fumée... Ah oui c'est vrai, pour manger... C'est raté, il n'y a rien. Et maintenant je fais faire quoi ?

Whip' dévisagea à nouveau les autres loups près du feu et pensa que certains devaient être fatigué et lui aussi l'était, se reposer un moment près du feu lui ferait le plus grand bien et lui permettra de retrouver ses idées et de réfléchir sur ce qu'il allait faire par la suite.

En faite Happo j'aimerais me reposer près du feu jusqu'à demain si ça ne te dérange pas. Et je pense qu'eux aussi aimeraient se reposer un moment...

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Sam 10 Aoû - 13:52

Flamenoire courrait, elle crut entendre des voix.... Surement son imagination débordante...
Mais... Pourquoi courir par un temps pareil, seul?
PAN!!!
UN coup de fusil, un homme la suivait depuis déjà un bon moment, il était à cheval et portait une sorte de cape pour lui tenir chaud, son chapeau cachait ses yeux...
La balle toucha la patte arrière gauche de la louve qui du s’arrêter et faire face à son agresseur. Celui ci descendit de son cheval qui, après un grognement et un coup de tête de la louve, partit au grand gallo.
Qui a dit que ne pas attaquer les animaux étaient mal? Et oui, Flame' arrive à donner des ordres aux animaux quand elle le veut, elle n'arrive pas à le dire gentiment car ils sont trop têtus.... Mais bon, c'est mieux que rien.
Elle entendit l'homme appuyer sur la gâchette et réussi à plus ou moins éviter la balle qui ne fit que l'érafler.
Rassuré de voir qu'elle arrivait à éviter, elle commença à se détendre un peu, son odorat arrêta de se focaliser sur lui et elle sentit d'autres odeurs... Elle tourna le regard vers l'odeur... Du feu et... Des loups qu'elle connaissait mais le plus bizarre fut qu'il soit près d'un feu... Le feu fait peur au loup et... N'avaient-ils plus une fourrures assez chaudes?
Mais pourquoi avait elle tourné les yeux??? Pourquoi?!
L'humain tira et elle reçut la balle dans la même patte qu'avant et tomba à la renverse... Sa vue était troubler mais quand elle vu qu'il visait ce qui devrait être Happo, elle réussi à se lever et sauta au coup de l'homme pour lui broyer la trachée. Celui-ci tomba au sol... Flamenoire, elle, partit vers un arbre mais n'y arrivait pas...
Elle tomba dans les vapes avant d'y être...
Revenir en haut Aller en bas
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Sam 10 Aoû - 19:10

Happo écouta les discussions jusqu'à ce que Whiplash lui pose une question. Les paroles l'effleurait seulement, il se concentré sur autre chose. Une forme bougea plus loin, un cheval au galop passa juste a côté d'eux, au même moment ou Whip' demanda a passer la nuit ici. Dany se mit a grogner en sentant l'odeur qui vint chatouiller le museau de Happo, du sang et une louve connue.

Flamenoire était seule, Happo grogna de plus belle et fonça suivit de près par Dany qui grogna sur Ermine quand elle voulut suivre les deux mâles. Elle devait rester la pour veiller sur les jeunes. Happo n'écoutait que son courage si on peux dire pour courir le plus vite possible vers Flam', il se devait en tant que loup de sauvé une louve blessé. A l'idée de sauvé une tueuse il sourit intérieurement puis se concentra. Il évalua vite ce qui c'était passé, Un humain debout emmitouflé dans une fourrure de loup portait un fusil à la main, la louve était couché dans la neige les yeux voilé d'un film blanc. Dany grogna pour attirer l'attention de l'homme et celui ci réagit, il regarda le loup et prépara son arme a feu. Happo dans un geste qu'il aurait voulut moins gracieux se jeta sur l'homme et mordit l'humain au bras droit. Il gémit de douleur et frappa la gueule d'Happo avec son fusil, Dany accourut et se jeta sur le dos de l'humain ce qui le fit basculer et s'écrouler dans la neige. Happo lâcha prise et attrapa la nuque, il mordit férocement et réussit a secouer la tête de l'humain. Il venait de tuer un homme, et son sang était vraiment délicieux. Happo se reprit et prit un maximum de sang dans sa gueule, il s'approcha de Flam et lui dit boire le sang. Ensuite Dany l'aida la prendre sur son dos et il la transporta jusqu'au feu, Dany derrière lui tirant l'humain qui servirait de repas pour ce soir. Un jappement retentit quand Ermine trottina a leur rencontre la langue pendu dehors comme un chien. Happo secoua la tête quand Dany esquissa un semblant de ronronnement au moment ou sa louve passa sa tête sous celle du loup.

Arrivé au près du feu Happo déposa la louve noire dans la neige fondu. Il lécha le bout du museau de la louve et alla se coucher pour penser sa patte endoloris. Quand il eut finit il se calma d'un coup, étonné lui même par ce calme, il prit la parole.

"Je me présenta Happo, alpha de ... deux loups Dany et Ermine. Whiplash je m'excuse je suis un peu a cran à cause de Linxya ... on ne la pas retrouvé !"

A la pensé de sa louve morte au coin d'une rue la colère revint à grand pas joyeux. Il respira bruyamment et jeta un regard à Dany qui s'aplatit sur le sol face au regard de tueur que lui faisait Happo, c'est a ce moment qu'il se rendit compte qu'il devenait fou ... Ermine plus audacieuse passa sa tête sous celle de l'alpha et pressa le haut de sa tête contre la mâchoire inférieur d'Happo, le loup se détendit et ferma les yeux. Le louve retira sa tête et alla se posté au dessus de Dany dans un air voulant dire "ça m'appartient !" Happo sentit un éclair de joie passait dans ses yeux et se détendre complètement. Il se coucha sur la neige et regarda sans défis la louve inconnue. Elle l'avait défié un peu avant, quand elle était allé se collé contre Nouca mais Happo préoccupé par l'odeur de sang et de louve connu n'avait pas relevé. Ca ne prouvait rien, mais il avait surtout faillit éclaté de rire car il n'aurait jamais rien fait à Nouca et à Whiplash sauf si besoin.

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ermine
Anonyme
Anonyme
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 19/11/2012

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Dim 11 Aoû - 11:37

Ermine était contrarié face à la décision de son alpha mais elle obéit car elle ne voulait pas le détourner de sa tâche à lui et Dany. Se beau loup blanc qui contrastait férocement avec le pelage noir de la louve était son compagnon. Ermine veilla donc à ce que Nouca, Whiplash et l'autre louve soit accueilli au près du feu.

"Venez par la" Prononça Ermine avec douceur.

Elle alla s'asseoir et attendit que les autres viennent au près du feu. Ermine observait discrètement la nouvelle. Elle était belle, une fourrure noir couvrait le corps fin et délicat d'une louve en muscles. Ermine quand à elle se trouvait plutôt moche et elle pensait qu'une louve comme celle-ci serait parfaite pour Dany, elle ne voulait pas le perdre oh non ! mais elle voulait plus que tout qu'il soit heureux avec une louve digne de ce nom ! Ermine chassa ses idées noir et reporta son regard perçant rouge sur les flammes dansantes. Un bon moment se passa jusqu'à entendre des bruits de pas dans la neige. Ermine se leva passa entre les trois jeunes et émit un jappement quand elle reconnu Dany et Happo. Elle courut vers son compagnon qui tirait un humain mort. Elle passa amoureusement la tête sous celle de Dany et ce dernier ronronna comme un chat. Ermine haussa un sourcil et trottina a côté de Dany jusqu'au feu. Happo portait Flamenoire sur son dos pourquoi ? Et pourquoi cet humain était mort ? Elle sentit l'effluve de sang dans la bouche de son alpha quand, une fois qu'il eut posé Flam' au sol, elle passa sa tête et pressa le sommet de son crâne contre la mâchoire inférieur d'Happo. Il était énervé et Ermine en connaissait bien la cause. Malgré toutes leur recherche aucun des trois loups n'avait trouvé Linxya et la louve manquait à Happo. Ermine avait parfois dût aider son alpha car il ne voulait plus avancer, attendre Linxya ... mais ils ne devaient pas rester dans la neige et le froid ... non se dit la louve. Elle ferma un moment les yeux et retira sa tête pour aller se placer à côté de Dany qui s'était couché et se plaça au dessus de son compagnon. Il releva la tête vers elle et Ermine lécha le museau de Dany avec amour. Ermine jeta un regard à Happo et resta au dessus de son mâle en pensant "A moi !" Elle sourit en se rendant compte de se qu'elle pensait et regarda les autres loups, elle attendait qu'ils bougent pour aviser.

_________________

Merci Happo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouca
Anonyme
Anonyme
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 01/06/2012
Age : 19
Localisation : Dans la forêt, perdu..
Humeur : Rêveuse.. ♪

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Lun 12 Aoû - 13:26


Une fois avoir fait ma révérence au loup tricolore, je l’ai observé, quand une louve d’un pelage gris, voir même noir est arrivé vers nous, je l’ai regarder, elle avait contourné la meute. Une fois qu’elle est arrivé près de Whip’ et moi, elle nous a légèrement reniflé, sans parler ni rien, elle n’avait pas l’air d’être méchante ni même agressive.  J’ai alors légèrement frissonné de froid, et elle est venue ce coller son pelage contre moi, cela me tenais bien chaud d’ailleurs. J’ai souris, je pensais qu’elle devais être aussi jeune que moi, quand je l’ai alors regarder, elle ces mis en position de petit affrontement qui devait surement être le loup tricolore et la meute.  Puis j’ai ensuite tourné mon regard vers Whiplash, je voyais bien qu’il ne savais pas quoi répondre.. Ou autre.. Alors il m’a simplement adressé un clin d’œil quand il a ensuite dit.
- Désolé, j'aurai pas du quitté la ville sans te retrouver, je pensais que tu avais rejoins sa meute.

Nous étions face au loup tricolore, je ne savais pas pourquoi, je ne comptais pas attaquer ni rien, sauf si quelqu’un allais ce battre, même sous ma forme d’humaine.. Je lui aie répondu alors.
- Non, je voulais juste te retrouvé..

Quand j’entendit quelque choses galopé et même courir derrière nous, je pu sentir l’odeur d’une louve poursuivit par un chasseur sur un cheval, mais je ne pouvais rien faire, quand le loup tricolore et un membre de sa meute sont parti à sa rencontre, même l’aider sans doute. Quand une autre louve nous a observer, elle était surement de la meute de ces loups-là.. Elle nous a accueilli près du feu, et elle nous a aussi dit ceci avant qu’on vienne.
-  Venez par là.

Elle l’avais dis d’une voix tellement douce que j’aurais cru entendre ma propre mère, mais à ce moment-là, une douleur assez violente au niveau de la tête mets venu, j’ai posé mes deux mains sur celle-ci me repliant sur moi-même dans la neige, je ne savais pas quoi faire, je poussais de petit cri de douleur.. Quand j’ai repensé a ma mère..

#FlashBack.
"- Ma chérie, je ne te quitterais pas, je resterais avec toi.. Disais t-elle..
Elle n’a pas tenue cette parole.. Un matin, nous sommes allez marché, quand elle m’a lâché la main, je ne sais pas pourquoi.. La peur m’a envahis, et m’a transformation n’a pas était discrète, quand les humains ont vu ça, certains avant peur de moi, d’autre me disais de partir comme un chien.. D’autre me lançais des regards désagréable, je chercher ma mère, quand je l’ai enfin vu, elle était dans les bras d’un homme, son visage était souriant, il la regarder, la tenais dans la main, et de son autre main, elle tenais une autre fille, quand j’ai couru vers elle, elle sais retourné et m’a regarder comme si je l’a gêné, comme si j’était pas sa fille, quand elle m’a laissé la.. J’ai eu peur.. J’ai alors continuer de courir long de ce village.. Quand j’ai trouvé refuge dans une ruelle.. Ce jour-là, la neige tombais aussi.. Je me suis dis simplement que ma mère avais besoin d’une autre vie, et qu’avec moi, elle ne pouvais pas l’accomplir.. Mais elle m’avais dis qu’elle m’abandonnerais pas.."  #Fin

Quand je repris mes esprits, je n’avais pas bougeais, j’ai alors accouru près du feu, une fois là-bas, je me suis recroquevillé sur moi-même, je ne parlais pas, je resté assez éloigné des autres..

(HRP: Désolé pour les fautes, je corrigerais tous sa plus tard. ^^)

_________________

(Merci pour la signature Whip'. ^^)
Musique.♥:
 


PERSONNAGE TUEE AU COURS D'UN COMBAT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Jeu 15 Aoû - 15:20


Un Regard Vers le Rakuen

Pourquoi y a t-il autant de loups ~  



« Moi c'est Whiplash, je ne comprends pas trop ce que tu lui fais mais tu n'as pas l'ère de lui vouloir du mal alors ça me vas... »

Il n’y avait que des idiots pour ne pas savoir ce que je faisais, mais si cela le dérangeait tant que ça, je pouvais sans problèmes repartir comme j’étais venue, les laissant, la louve mourant de froid et lui se faisant réduire en charpie par le dominant. Il n’y avait absolument pas de problème de ce côté-là ! Mettant de côté mon envie désagréable de lui faire comprendre que sa remarque n’était pas la bienvenue, je me contentais de le fixer pendant quelques secondes de mes yeux bleutés avant de reporter mon attention sur la meute en face de moi.

Des loups, trop de loups. Je n’aimais pas cette situation, c’était la première fois que je me retrouvais face à autant de loups. Mes instincts me hurlaient désormais de fuir au plus loin. Bon sang, dans quel pétrin venais-je encore de me fourrer ? Un grondement sourd naquit dans ma poitrine lorsqu’une odeur plus que suspecte de sang parvint à mon museau. Alors quoi ? Je tournais la tête pour apercevoir, au loin, une louve qui tentait désespérément de se défaire de la prise d’un homme qui semblait visiblement vouloir la tuer.

Une fois de plus mes instincts agirent à la place de mon cerveau en me faisant lentement reculer. Non, jamais je n’irais sauver cette louve. Tout d’abord parce que je tenais trop à ma propre vie, mais aussi parce qu’elle avait quelque chose qui ne me mettait pas en confiance. Comme si… Je ne sais pas, mais c’était drôlement étrange. C’était tout aussi désagréable que le louveteau gris à côté de moi qui ne ressemblait en rien à un loup. Sans doute une expérience de nobles… J’avais eu vent par certains corbeaux que ceux-ci faisait vraiment tout leur possible pour rendre la vie des loups chaotique et cela devait sans doute passer par de drôles d’expérimentations…

Alors que le dominant allait aider la louve avec l’un des siens, je tendis l’oreille dans l’autre direction. Une femelle de la meute nous faisait signe de la suivre autour du feu. Comme je n’avais décidément rien de mieux à faire et que je m’inquiétais pour la jeune louve qui semblait morte de froid, je lui donnais un léger coup de museau pour l’inciter à y aller docilement.
Cependant, je n’étais pas assez stupide pour aller près du feu, bien que je m’en approchais, j’en restais à l’écart, d’abord par méfiance vis-à-vis des flammes, mais aussi parce que je ne savais rien des autres loups et que je préférais rester sur mes gardes. Je me couchais donc un peu plus loin, creusant légèrement la neige à la recherche d’une quelconque chaleur avant de regarder la femelle de la meute. Petite et plutôt mignonne, je m’étonnais légèrement qu’elle arrive à survivre dans ce froid… Peut-être était-elle plus grassouillette qu’elle ne le laissait entrevoir ?!

Mes yeux étaient encore sur elle lorsque le reste de sa meute revint avec la louve. Ça sentait l’humain et la chair à plein nez. Miam. Maintenant mes sens en éveil, je redressais la tête, a l’affut, lorsque le dominant se présenta.

« Je me présente Happo, alpha de ... deux loups Dany et Ermine. Whiplash je m'excuse je suis un peu à cran à cause de Linxya ... on ne la pas retrouvé ! »

Ainsi donc, il y avait un loup disparut ? J’ignorais tout ça et reposais ma tête sur mes pattes avant, fatiguée plus que de raisons. Je ne me sentais pas vraiment en sécurité, mais j’avais absolument besoin de dormir un peu si je voulais reprendre mon chemin demain dès les premières lueurs. De plus, il allait falloir que je chasse et je n’étais pas très enjouée de le faire alors que je manquais de sommeil. Mes yeux fixèrent quelques secondes encore le dominant avant de se clore lascivement.

« Soushy »

Ma voix était douce, fluette et même bienveillante. J’étais moi-même étonnée par mon timbre de voix, je me serait attendue à quelque chose de plus agressif à cause de ma fatigue. Maintenant je me considérais quitte. Il m’avait dit son nom, je lui avais dit le miens. Cependant, je ne comptais pas aller plus loin. Je n’avais pas vraiment envie de me faire des amis ce soir…



Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Jeu 15 Aoû - 20:49

Whiplash avait accepté l'invitation de la louve noire à s’asseoir près du feu, bizarrement le louveteau était le seul des trois à ne pas prendre ses distances, d'habitude il était le premier à le faire mais là, Whip' était attiré par les petites flammes rougeoyante du feu de camp. Il s'allongea à quelques centimètres, il posa sa tête sur ses pattes avant et observa les flammes danser devant lui... Ce "spectacle" captait toute son attention, il ne pensait plus à rien, il était totalement détendue. Soudain son regard fut attiré par Happo qui revenait avec une autre louve sur son dos, Whiplash ne reconnut pas la louve qui était en fait Flamenoire... Il observa un moment Happo la déposer près du feu puis il recommença à observer le feu de camp. Le jeune loup se leva ensuite et s'assis sur ses pattes arrière, Whip' leva sa patte avant droite et l'approcha doucement des flammes jusqu'à ce qu'elle fut en plein dedans. Whiplash laissa sa patte dans les flammes puis il la retira au moment ou il commençait à sentir à peine les brûlures... Ses espèces "d'écailles" le rendait plus résistant alors il recommença plusieurs fois jusqu'à ce que son armure devienne rouge... Ce qu'il faisait était totalement inutile mais sa le détendait et sa faisait passer le temps.

Puis le loup sortit de sa "bulle" et jeta quelques coups d'oeils autour de lui, il vit que Nouca était toujours recroquevillée un peu à l'écart et l'autre jeune louve "Soushy" était elle encore plus à l'écart du groupe. Whiplash se leva et approcha lentement de l'homme mort qui allait servir de repas, à l'aide de sa mâchoire il attrapa le col de la veste de l'homme et la retira du corps. Whip' recula ensuite lentement du cadavre la veste en cuir entre les dents puis il s'approcha de Nouca et la couvrit en déposant la veste sur elle... Pendant un moment il resta devant elle, Whip' hésitait à partir se dégourdir un peu les jambes... Il décida d'aller roder un moment et faire passer son envie de manger au second plan.

Je vais faire un tour, essayez de m'en laisser un peu.

lança t'il amicalement avant de s'engouffrer tranquillement dans l'obscurité qui régnait autour de la lumière du feu de camp...

Pensées :Je me sens bizarre, la fatigue peut être... Ou la faim, non je ne laisserai pas mon ventre réfléchir à ma place... En tout cas j'espère qu'ils me laisseront au moins un petit morceau, je n'ai jamais goûté un humain... Allé oublis t'as faim Whip'.

Le jeune loup marchait tout droit pour ne pas perdre son chemin, la neige venait de cesser de tomber laissant le ciel se montrer... Whiplash aimait contempler ce ciel bleu foncé parsemé de petit points blancs rayonnants, il ne savait pas comment ni pourquoi le ciel était fait ainsi... La seule chose qu'il savait c'est qu'il trouvait sa beau et les raisons n'importait peu. Whip' s'arrêta un moment et s'assit, la tête toujours orienté vers le ciel. Il repensa à ce qu'on lui avait dit sur le Rakuen.

Beaucoup cherchent cet endroit mais personne ne sait où il se trouve... Et il n'y a aucune preuve de son existence... Il faudrait que j'en sache un peu plus sur tout ça....

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Ven 16 Aoû - 13:34

Flamenoire était toujours évanouie, c'est un mauvais rêve qui la réveilla en sursaut.
Quand elle vu le feu juste devant elle, elle jappa et fit un saut en arrière. Pour elle, le feu était égal à humain car c'était les humains qui faisait du feu...
Elle regarda de droite à gauche, pas d'humain. Elle finit par se calmer mais une douleur aveuglante la fit japper encore une fois... Elle baissa les oreilles timidement en regardant les loups qui l'entourait, pourquoi est ce qu'elle baissait les oreilles??? Elle était une femelle d'alpha ou pas? Après cette petite réflexion, elle redressa les oreilles mais baissa ses yeux pour les cacher... Elle se recoucha pour allégé ses douleurs sans un mot, elle avait peur de la réaction des loups qu'elle ne connaissait pas à cause de ses yeux rouges aux pupilles de serpents, elle disait aussi des yeux de démons car les démons ont les même yeux qu'elles....
Revenir en haut Aller en bas
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Jeu 22 Aoû - 11:43

Happo rentra dans un monde parallèle ou il n'entendit que les murmures des voix dans sa tête. Il était fatigué, inquiet, soucieux et encore ... Linxya lui manquait trop et si il lui était arrivé quelque chose ? Il ne se le pardonnerait jamais, non. Le loup était bien trop triste pour manger il fit donc un signe de tête à Dany et Ermine et se coucha, ou plutôt tomba dans la neige laissant malgré lui une larme descendre le long de sa joue en regardant la lune. Il entendit très distinctement les mâchoires de ses loups arracher la peau, déchiqueter les os. Il préféra dormir plutôt que de réveiller sa faim.

"Happo ! Cours !"
Cette nuit la neige fait rage, je dormais tout contre maman jusqu'à cette phrase qu'à prononcer mon père. Ma mère se mit à chanter ce qui me calma. Puis je me mis à courir, en descendant la pente enneigé, qui menait au petit ruisseau auquel j'allais pour joué avec les autres louveteaux de la meute, la neige glissante sous mes pattes gelées me fit déraper, je tombais et le loup blanc s’annonça devant moi et me regarda une étincelle d'humour dans les yeux. Maintenant ce sont mes forces qui m'abandonne alors que je courais dans le froid pour échapper à ... à qui ? A quoi ? Le loup blanc réapparaît à mes côtés, passe sa tête sous la mienne pour la soulever et j'entends ! Cette phrase dans ma tête, aucun son dehors je sais que c'est dans ma tête à moi !
"Happo ? Je sais que tu m'entends Happo ! Continue à courir ou il va t'attraper petit loup.
_ C'est qui il ? Demandais-je à haute voix.
_ Il ? C'est un monstre d'humain, c'est un homme puissant, et si tu continue à parler il va te trouver, suit moi petit loup !"
Je le suivit jusqu'à mon épuisement totale, j'étais petit tout de même. Je le sentit me prendre par la peau du coup et me débattre un peu, mais il ne ma lâcha pas. Il m'emmena en dehors de la forêt et me posa délicatement à l’orée du bois.
"C'est bon petit loup, tu va pouvoir te reposer, il ne t'auras pas ! Mais tes parents et leur meute t'attendent.
_ Comment ça ils m'attendent ?"
Le loup blanc s'approcha de moi mais je n'était plus ce petit louveteau, j'était cet adulte grand et fort que j'étais devenu au fil des années de ma vie. Il passa sa tête dans ma fourrure et me murmura ceci :
"Ce n'est pas encore le moment Happo, soit sage il te retrouveras toujours, tu ne doit jamais t'établir quelque part, sinon il te retrouveras, tu es un alpha et ta première mission et de créer une meute forte et puissante.
_ Pourquoi ?
_ Parce que c'est ainsi petit loup des missions sont donné à chacun de nous, et chacun doit un jour mourir, dans la bataille c'est bien, mais de vieillesse c'est mieux, fait attention a ceux qui t'entoure petit loup car notre dieu est seul maître de la vie de chacun, surveille ces loups et tu seras récompensé."


Sur ces paroles le loup blanc disparut dans une fumée épaisse et laissa le loisir à Happo de se réveiller et d'avoir faim. Il se leva beaucoup moins fatigué et alla près de l'humain. Dany et Ermine jouait avec un morceau de bras, il restait beaucoup de viande à déguster. Happo arracha la cage thoracique de l'homme et fourra son nez à l'intérieur du torse. Il pris le coeur et rogna la chair autour des côtes. Une fois finit il invita la louve nommé Soushy a venir se servir, et il se rendit compte qu'il ne s'était pas reposé très longtemps.

Happo jeta un regard en biais à Nouca et s'approcha d'elle pour se coucher à ses pieds. Sa fourrure contre ses jambes et ses pieds le cerveau de la louve n'aurait plus à s'occuper de réchauffer ses parties ci de son corps. Le loup lui avait chaud emmitouflé dans son manteau long mais légèrement mouillés. Happo laissa un sourire lupin éclairer son visage et son regard se perdre dans la neige en attendant le retour du petit louveteau. Ermine s'approcha et mordilla l'oreille de son alpha elle le regarda avec amusement et partit en trottinant se rouler dans la neige gelée. Happo secoua la tête et sentit Dany arrivait par derrière en courant et sauter sur le louve. Le loup tricolore se remémora le sourire de sa louve, sa peur et ses angoisses. Et il la vit devant lui mais il savait que ce n'était qu'illusion car seules elles n'avaient pas d'odeur.


(HRPG : Alors whip ? tu t'en va ? tu as peur de ce que je pourrait faire face a ton nouvel achat ???)

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nouca
Anonyme
Anonyme
avatar

Messages : 51
Date d'inscription : 01/06/2012
Age : 19
Localisation : Dans la forêt, perdu..
Humeur : Rêveuse.. ♪

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Ven 23 Aoû - 3:50


Quand je réussi à reprendre ma forme de louve, je me suis mise à renifler l’air. Mon odorat me permit de sentir une attaque non loin d’ici. Quand j’ai su ceci, je me suis mise à courir d’une vitesse assez surprenante pour partir assez loin du feu, je ne savais en aucun cas si les loups et la meute me suivaient, je courais juste. Une fois arriver, la seule chose que j’ai pu apercevoir, c’était du sang couler sur la neige éclatante, un homme armé de deux fusils près a tirer sur quelqu’un sans défense, c’était une femme, elle tenait dans ces bras, un enfants mort.. Elle se tenait au sol.. Sans bouger, regardant cette homme pointant ses fusils sur elle.. Quand je me suis approcher, l’odeur du sang envahie mon odorat, je ne pouvais rien sentir sauf ça, c’était horrible, j’avais comme cette sensation que ma fin était proche.. Je m’approchais en rampant sur le sol couvert de sang.. Quand je vis l’homme la viser et même en tirant sur la gâchette de son fusil, je pu m’empêché d’interposer le coup, mais le moment ou je pris cette balle dans l’épaule, j’ai poussé un petit hurlement de douleur, ma forme humaine se prit alors, j’étais complètement nu sur le sol.. Le sang coulait à flot, la dame cria.. Je la regardais avec un sourire en signe de lui dire de partir loin d’ici.. Je me suis relevé sur mes deux jambes. L’homme m’a regardé d’un air étrange, comme si je le dérangeais. J’ai alors grogné, j’étais prête a l’affronter. Quand il visa alors juste mon ventre.. La balle transperça alors celui-ci quand je tenais encore sur mes jambes, la femme était parti lançant alors le corps du petit. J’ai donc pris le corps dans mes bras.. Je suis parti avec en courant mais comme j’étais blessé, j’étais extrêmement lente.. J’avais beaucoup de mal a courir mais je devais m’enfuir. Quand j’ai réussi a semer l’homme, je me suis effondrer sur le sol.. Le corps était juste a côté de moi, mon sang s’écoulait dans la neige, le petit en était couvert aussi.. Je me baignais dans mon propre sang. Pour dire à la meute et aux loups ma disparition, j’ai pu pousser un dernier cri, ou plutôt mon dernier hurlement..
#Dead Nouca..

(HRP: La p'tite musique pour allez avec. :p  http://www.youtube.com/watch?v=JW8QbLjZbF8)



_________________

(Merci pour la signature Whip'. ^^)
Musique.♥:
 


PERSONNAGE TUEE AU COURS D'UN COMBAT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Sam 24 Aoû - 10:34

Malgré le fait que j'aurais souhaité créer l'attaque pour plus d'action, et plus de décision Nouca est morte et prend un autre personnage ! Adieu Nouca nous nous souviendrons de toi, vos missions consiste à la suivre une fois le dernier hurlement entendu. Toujours en suivant l'ordre bien sur ! La prochaine mission arrive je la fabrique mignon

Rappel

Vous devez patienter 2 RP après le votre avant de RP à nouveaux.

Ex :

Happo : blablablabla blablablabla ....
Whip' : blablablabla blablablabla ....
Haineko : blablablabla blablablabla ....
Happo : Je peux de-nouveaux RP je n'aurais pas pu juste après whip'

_________________
Ma signa:
 


Dernière édition par Happo le Dim 8 Sep - 21:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Dim 1 Sep - 2:22

Plusieurs coups de feu résonnèrent au loin. Whiplash eut des frissons, il sentit sont cœur commencer à battre à cent à l'heure et le jeune loup commença a jeter plusieurs coups d'oeils autour de lui afin d'essayer de trouver d'où venait ces coups de feu. Le louveteau finit par se retourner et fonça à tout vitesse vers l'endroit d'où venaient les tirs, "La nuit était si belle est calme, j'espère que les autres ne sont pas en danger." se disait il tout en accélérant sa course pour s'assurer de cela. Soudain le loup en "armure" s'arrêta et se mit à suivre du regard une longue trace de sang, il sentait aussi l'odeur d'un ou plusieurs humains et reconnaissait celle de Nouca...

( http://youtu.be/256Y0yZ0JMM )

Whiplash n'hésita pas une seconde et reprit sa course. Le loup avait un mauvais pressentiment et cette longue trace de sang ne le rassurait pas, "Tiens bon j'arrive !" se dit il pour se motiver et se pousser à encore accélérer. Soudainement Whip' entendit un long hurlement, il commença à apercevoir une silhouette de forme humaine devant lui et au fur et à mesure qu'il s'approchait il put remarquer que ce n'était pas Nouca... Au dernier moment il vit que l'Homme tenait son fusil de chasse vers le bas dans sa main droite et presque instinctivement Whiplash lui sauta à la nuque en poussant un grognement de rage. Il s'agrippa à la nuque de l'Humain qui essayait de se débattre mais en quelques secondes le jeune loup utilisa la force que lui conférait sa mâchoire modifiée pour briser le cou du chasseur qui s’effondra rapidement au sol lâchant son fusil par la même occasion...

Whiplash lâcha la nuque molle de sa victime et chercha rapidement Nouca du regard, la neige avait recommencé à tomber sans qu'il ne le remarque et les flocons atténuaient légèrement son champs de vision. Il vit enfin la louve au pelage brun étendue sur le sol recouvert de sang, son sang... Whip' s'approcha lentement d'elle un peu perturbé et lui donna plusieurs petits coups de museau pour tenter de la réveiller en vain.

Nouca ?... Nouca ?!

Le louveteau s'assit devant le corps sans vie de la louve et la regarda un petit moment avant de s'énerver et de lancer :

Alors c'est comme ça que tu pars hein ?!! J'pensais que tu voulais trouver le Rakuen ?!... J'pensais que j'aurai pu t'aider à le trouver !

Il s'arrêta un petit moment et ajouta tout bas :

En fait j'me sentais bien avec toi...

Whiplash entendit les autres arriver et allait se retourner pour leur annoncer la triste nouvelle mais sont regard fut attiré par l'Humaine au cheveux rouge sang qui semblait se réveiller juste à côté du corps de la louve au pelage brun. Le louveteau n'avait pas aperçut la jeune fille, il était trop focaliser sur Nouca. Le loup aux yeux bleue scintillant se mit à fixer l'Humaine droit dans les yeux avant de dire d'un ton froid, triste :

Ces oreilles dans tes cheveux... Tu..tu lui ressemble un peu...

HRP: J'ai sauté le tour de Soushy parce que le RP était totalement bloqué.

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Dim 1 Sep - 20:27

Flamenoire ne faisait attention a rien... La douleur etait forte et elle ne fit que fixer le feu... Elle ne pouvait partir, autant combattre sa peur... Elle se sentait seul et avait l'impressin que tout le monde etait partie... Pourquoi... Pourquoi est ce qu'elle se retrouvait à chaque fois seul quand elle n'est pas avec sa meute? Elle n'a jamais fait de mal à un loup... Pourquoi la laissaient-ils toute seule alors? Ils n'aiment pas son opignon des chose...? Juste ça?!
La pauvre louve noire baissa son regard rouge vers le sol et un léger bruit de douleur sortit de sa bouche fermer... Elle ferma les yeux et se concentra un moment pour essayer de revoir ses parents qu'elles avaient oublier à cause d'un mauvais coup sur le crane... Rien... Elle ne voyais rien sauf le pelage noir d'un loup mâle et les yeux bleus ciel d'une grande louve...
Elle était sur que son père n'avait pas les même yeux qu'elle et une larmes coula sur sa joues... Pourquoi est ce qu'elle était différente...? Pourquoi est ce qu'on se moquait d'elle ou qu'on était méchante avec elle... La seule phrase qu'elle retenait des autres loups était: Oh!!! La démone!!! Corps de rêve pour mieux nous attirer dans son piège!! C'est un monstre!!!!!
Elle poussa un hurlement de douleur typique à elle et se laissa tomber dans la neige...

En faite... peut être était-elle entourer des autres loups... Elle n'y fit pas attention car elle ne ressentait aucune chaleur... Le feu ne l'a réchauffait pas... Elle avait besoin de chaleur des autres... pas de feu... Le feu, c'est dangereux... Les loups... C'est gentils et les humains, c'est méchants... Voilà en gros comment fonctionnait son cerveau, même si il était beaucoup plus développer.


Dernière édition par Flamenoire le Jeu 5 Sep - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Haineko
Anonyme
Anonyme
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 14/08/2013
Age : 19
Localisation : Dans la neige.. ♫
Humeur : Rêveuse.. ♪

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Dim 1 Sep - 21:49

Ce corps inanimé, j’étais morte. Mais, cette louve m’a pris et m’a emmené avec elle, je pouvais sentir son cœur, j’étais morte, mais je ressentais tout.. Comme cette femme qui m’a laissé étendu sur le sol. Elle était apeurée par cet homme. Pourquoi, je ne le savais pas. Mais cette femme, enfin, cette louve l’a protégée et ma protégé en même temps. Enfin, elle m’a prise avec elle, je sentais qu’elle allait mourir. Pendant un moment, elle s’est écroulé sur le sol, baignant dans son propre sang comme moi d’ailleurs, j’ai pu entendre qu’elle avait crié son dernier hurlement puis, je n’ai plus rien senti d’elle. Moi, baignant dans son sang, allongé sur le ventre, la tête la premier dans ce bain de sang, mes lèvres étaient collées dans ce sang. Je pouvais sentir l’odeur, entendre beaucoup mieux, comme si son sang avais réussi à me réanimer. J’ai alors ouvert les yeux. Je n’ai pas vraiment compris ce qui c’était passé. J’ai posé mes deux mains sur le sol, je me tenais sur mes deux mains, les bras tendu, la tête baissé, complètement nu, mes cheveux étaient longs et d’un rouge particulier, j’avais aussi des petites oreilles beige sur le dessus de mon crâne, je ne sais pas pourquoi non plus j’avais grandit, d’apparence, on aurais pu dire quelqu’un de dix-sept, dix-huit ans, alors qu’avant que je sois cette humaine, si je peut dire ça, je n’était qu’un bébé de 6 mois.. D’ailleurs, mes dents aussi avant légèrement changer, mes canines avaient légèrement grandit, elle était aussi plus tranchante. Je ne pouvais m’empêcher de me demander si j’étais aussi comme elle, si j’étais une louve, mais vu ces oreilles que j’avais sur la tête, je pensais que oui, je devais l’être aussi.. Mais malgré ceci, je n’avais pas bouger.. Je suis resté comme ça, quand j’ai enfin levé la tête, j’ai pu apercevoir le corps de la louve, dans son sang. Je n’ai pu m’empêcher de la remercier de m’avoir sauvé. J’ai alors bu un peu de son sang pour m’abreuver. J’étais resté là, sans bouger, sans comprendre pourquoi j’étais ici.. Je ne bougeais plus. Attendant quelques choses.. Mais je ne savais pas quoi.. Une fois qu'elle avais légèrement repris ces esprits, elle entendu loup lui parlez.

- Ces oreilles dans tes cheveux... Tu..tu lui ressemble un peu...

Elle ne répondit pas, elle regardait ailleurs..

_________________

Merci pour la signature Whiplash. :3
Sad Song. Thème Haineko.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wolfs-rain.forumactif.org/
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    Dim 8 Sep - 21:46

Happo fit signe à Dany de passez voir l'humain, le loup blanc contourna le corps de l'homme et le renifla, enfonça ses crocs la ou ceux du louveteaux avait pris part. Dany se retourna un air fier passant dans ses yeux. Ermine, elle n'avait pas attendu sur son alpha pour aller renifler Nouca, Whiplash et l'inconnu. Happo s'était mis assis dans la neige a quelques pas du groupe. Perdu dans ses pensées il pensait à Linxya, elle envahissait continuellement son esprit ses temps-ci et il n'avait presque aucun moyen de la faire sortir. Un autre hurlement retentit et fit sortir le loup tricolore de son moment d'absence. Il orienta sa tête vers le bruit et vit leur abris de fortune. Ce cri devait provenir de la bas, ce devait certainement être Flamenoire qui se réveiller et avait mal. Le plus important était l'odeur d'humains, ils étaient proche et la petite troupe avait un loup blessée. A moins que tous les loups se suivent pour s'aider à échapper à la menace imminente. Seuls quelque uns en sortirait vivant et encore. Happo se précipita vers Dany lui donnant l'ordre rapide de retourner à l'abris. Le loup blanc fit un signe de la tête et sans aucun bruit partit vers Flamenoire. Ermine se retourna et esquissa une grimace. Happo s'approcha donc, et découvrit avec stupeur que ce qu'il pensait était vrai ... Nouca était morte. L'alpha poussa Whiplash dans les pattes de Ermine et renifla longuement la louve étendu sur la neige. Il se mit à creuser aussi rapidement qu'il le pu aussitôt rejoint par la louve noire, ensemble ils creusèrent pendant une bonne demi-heure. Happo se rapprocha de Nouca, l'attrapa délicatement par la peau du cou et la descendit dans le trou. Il referma ce dernier et prononça les paroles qu'il avait appris par coeur il y a de cela bien trop longtemps.

"Repose en paix Nouca, que ton âme soit porté sur un plateau d'argent aux portes des cieux"

Cette phrase le bouleversa quelque peu. Il reprit ses esprits et regarda avec compassion le louveteaux. Happo donna un coup de museau à Whip' et commença à marcher vers la jeune louve inconnu au bataillon. En soupirant il l'attrapa par la peau du coup et commença à trottiner vers l'abris. A partir de maintenant, Happo décida de détester les humains car ils avaient tué un des siens. Le loup tricolore arriva au campement de fortune et déposa la nouvelle venue près de Flam' elles se tiendraient chaud entre elle. Il lécha le sang sur la fourrure de la jeune louve, et découvrit que sous la fine couche qui recouvrait tout le pelage se cachait cette fameuse fourrure, elle était blanche, tout comme Dany mais elle ressemblait à Nouca dans la forme de ses pattes et de son museau, curieux.



EDIT

Dans cette situation : Whip', Soushy, Flame', Mizuki, Legadrielith Belir et Beauloup peuvent RP. Haineko doit attendre qu'un des membres cité ci-dessus est écrit avant de poster.

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un regard vers le Rakuen    

Revenir en haut Aller en bas
 
Un regard vers le Rakuen
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Mon regard vers les cieux.
» Un regard vers la lumiere
» Comme un rêve lointain
» Peinture d'une petite tête, ou deux.
» Regard vers le large ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Rain RPG :: Pause (hors RPG) :: Archives :: Archives :: RP terminés-
Sauter vers: