Wolf's Rain,forum RPG. Suivez la trace de Kiba, Toboe, Hige et Tsume afin d'échapper aux guerres, de survivre et peut être même retrouver ... Le Rakuen.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



Partagez | 
 

 La meute des condamnés.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Sam 8 Juin - 15:34

Happo essayait tant bien que mal de suivre le rythme, mais quand la louve se mit à courir, il souffrait de plus en plus, perdant toujours plus de sang il s'accrocha encore à Linxya pour s'aider, mais les muscles de sa mâchoire en décidèrent autrement. Il lâcha la louve et s'étala dans la neige. Il vit Linxya s'éloigner et soupira de douleur. Il poussa un long hurlement de détresse à l'attention de tous, personne ne lui répondit, et Happo pensa alors qu'il était peut être temps pour lui de partir. Peut être le ciel avait décidé de l'appelé à lui ... Happo pensa soudain à sa petite soeur et à son petit frère, deux enfants si fragile dont il avait souvent eut la responsabilité de les protéger. Une pensée partit vers ses parents biologique qu'il retrouverais peut être là-bas. Happo ferma les yeux et vit Linxya, il n'avait jamais aimé quelqu'un de la sorte. Il voulait à tout prix la protéger, mais il ce sentait inutile dans cet instant, ou il avait laissé la rage, la fureur, et la pensée d'avoir trahi sa louve le submerger. Il grogna en voyant un coyote s'approchait pour renifler le loup. Happo avait faim, mais si le coyote était là c'était pour une tout autre raison : lui aussi avait faim, et Happo constituait une proie facile. Happo ne voulait pas être tué, il voulait mourir, peut importé la manière dont il décéderait, il ne voulait pas être tué ! Jamais, il se battrais s'il le fallait, il abandonnerait, mais ne serais pas tué !

Happo grogna à l'attention du coyote qui déguerpit en voyant que le loup multicolore n'était pas mort. Il reviendrait, mais une fois qu'il serait sur de la mort du loup, une fois que Happo aura laisser s'échapper son dernier souffle de vie. Le loup ferma les yeux et laissa la vie lui échappait. Il s'excusa par la pensée envers sa famille, Linxya, et ses amis.

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ermine
Anonyme
Anonyme
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 19/11/2012

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Sam 8 Juin - 16:38

Ermine resta dans la chambre le regard dans le vague. Elle pensait aimer Happo, mais ce baiser ne lui avait rien provoqué ... pas comme avec Dany ... Elle qui avait toujours voulut un homme comme Happo elle se retrouvait à penser encore à Dany... Dany ... Il avait changer en tant qu'homme, et que loup, il était plus fort, plus puissant, plus tout ... elle l'aimait enfin elle ne savait plus ou elle en était. Un hurlement se fit entendre et la louve noir sortit la tête dehors. Ce hurlement ... elle le reconnaissait pour l'avoir déjà pousser ! Un hurlement de détresse. Ermine commença à courir jusqu'à ce que ses pied nus touche la neige. Elle s'arrêta net, frissonna et se transforma. Elle aimait courir mais à cet instant précis, il fallait qu'elle fonce. Elle parcourut des kilomètres à la recherche d'une trace, n'importe quoi ! La louve tomba sur un champ de bataille, elle y sentit l'odeur du sang de Happo, l'odeur de la meute ennemis et l'odeur de Linxya. Elle sourit face à cet dernière odeur. Depuis, son plus jeune âge, son père lui avait appris à décomposer et à "ranger" les odeurs. Elle connaissait, l'odeur, de la pluie qui arrive, l'odeur des épines de pin mouillées. Mais surtout elle connaissait l'odeur du sang, le sang humain avait une odeur sucrée qui ne ressemblait à aucune autres. L'odeur du sang de loups, elle, variait an fonction de l'odeur pur du loup lui même. Chaque être vivant avait une odeur différentes, mais ce qu'on sens en premier sur un champ de bataille, ce sont les effluves de sang. Un hommes gisait à quelques pas de la bataille. c'était des loups qui s'étaient battus. La neige si blanche était souillé par le sang de deux loups différents. Un inconnu, et un autre qu'elle connaissait bien pour l'avoir embrassé. Happo avait perdu beaucoup de sang. Puis soudain elle eut une apparition qui lui fit renifler chaque piste pour trouver la bonne, elle courut à en perdre haleine . Elle vit alors un coyote qui s'éloignait. Ermine fondit dessus. La pauvre bête ne fut plus vivante en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. Ermine se retourna une fois sur que le charognard était mort, en priant intérieurement que ce qu'elle croyait ne pouvait être vrai.

La louve poussa un soupir de soulagement en voyant le torse du loup, étalé comme mort, se soulever puis se baisser. Ermine poussa du bout du museau la tête de Happo, mais celui-ci dormait. La louve s'assit, et poussa un long hurlement à n'en plus finir. Elle attendit une demi-heure et Dany débarqua avec Saphir. Saphir était un louveteaux quand elle était partit. Maintenant, il était deux fois plus grand qu'elle, musclé comme un catcheur de haut niveau et il avait l'air très puissant. Saphir dont les yeux ressemblaient à deux petits saphirs, se transforma en humain puis s'agenouilla près de Happo. Dany se transforma également et vint poser une main sur la tête d'Ermine. Cette dernière se transforma, se retourna vers Dany et enfui sa tête dans le creux de l'épaule du loup. Dany enlaça Ermine jusqu'à ce que Saphir se racle la gorge. La jeune fille se retourna et attendit le verdict. Dany passa ses mains autour de la taille de la louve et posa sa tête sur l'épaule de la jeune femme en respirant bruyamment. Ermine posa un regard inquisiteur sur Saphir en attendant qu'il prenne la parole. Il avait l'air contrarié, mais pas à cause de Happo.

"Il dort ! déclara-t-il.
_ Dit nous en plus. Souffla Dany.
_ Il doit avoir deux ou trois côtes brisées, il a perdu énormément de sang, mais si on l'emmène tout de suite chez toi, Dany, il survivra . Du moins je l’espère. Répondit le jeune loup sur la défensive.
_ Parfait, emmenons-le alors. Décida Dany."


Ce dernier poussa un peu Ermine puis souleva Happo.

"Ce soir c'est la pleine lune, il devrait s'en sortir. Lâcha Saphir."

Ermine le regarda d'un air satisfait avant de lui répondre :

"Merci Saphir, tu es un amour !"

Le jeune loup n'en fut que plus ravie et emboîta le pas à son Alpha. Dany secoua la tête avec un sourire satisfait, et commença à courir. Ermine remonta rapidement aux côtés de Dany et le regarda courir, concentré sur sa tâche à accomplir.

Il coururent ainsi jusqu'à la maison de Dany, enfin se qui était censé en être une. Un grand bâtiment se dressait devant eux. Ermine fut surprise qu'il soient ici et pas chez le père de Dany. D'ailleurs ... pourquoi Dany était Alpha, ou plutôt sentait l'Alpha ? Ermine écarquilla les yeux mais n'osa pas poser la question qui lui brûlait les lèvres : Ton père est mort ?. Non ... elle ne pouvait pas le lui demander alors qu'ils étaient en trin de sauver la vie de Happo !

Ermine se tut et suivit Dany à l'intérieur. L’extérieur était en piteux état, mais l'intérieur était magnifique, on se serait crut dans un château. Il y avait d'innombrable pièces au premier. Au deuxième lui dit Dany, il n'y avait que des chambres chacune équipé d'une salle de bain. Il y avait quatre chambres. On installa Happo dans la dernière. Une femme sanglotait dans la première, mais Dany n'avait pas l'air de s'en préoccuper. Elle fit comme lui et suivit les trois mâle. Quand Dany déposa Happo il demanda à Saphir de s'occuper du loup multicolore jusqu'à la pleine lune, ou Happo serait installé sur la terrasse.

Pendant ce temps, Dany dit qu'il devait allait se reposer et voir si tout le monde allait bien dans la meute. Il donna une chambre à Ermine et s'en alla. La louve n'avait pas sommeil, elle voulait aller voir la femme qui pleurait. La jeune femme sortit de sa chambre, et se dirigea dans le couloir vers la première chambre. Elle posa la main sur la clenche et ouvrit. Sur un lit, aux draps épais se trouvait la mère de Dany. La vieille femme pleurait, et s'arrêta pour observer Ermine. Elle l'observa quelques temps puis se remit à pleurer. Les pleurs de la femme brisèrent le coeur d'Ermine. Le père de Dany était bien mort. Ermine ne pouvait rien faire faire pour pour la femme et elle décida de partir plutôt que de pleurer avec elle. Elle avait beaucoup aimé le père de Dany mais elle ne pouvait pas se résignait à le pleurer. Ermine rentra dans sa chambre et réussi à s'endormir.

_________________

Merci Happo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Lun 10 Juin - 17:16

Flamenoire courrait toujours plus vite, elle fahit trébuché sur une pierre mais se rattrapa facilement. Elle regardait autour d'elle, la tristesse était grande et elle cherchait un endroit pour se cacher. Elle arriva près d'une cabane abandonné, elle envoya trois balle pour défoncé les cadenas de la porte et tapa dans celle-ci pour rentré, elle se jeta dans le lit et cacha sa figure en pleure entre ses mains. Elle se ressaisit un moment pour allumer la petite lampe qui marchait à moitié bien... Elle soupira et regarda par la fenêtre pour être sur que personne ne viendrait. Après cela, elle se remit à pleurer, laissant ses longs cheveux tombé tristement n'importe où sur elle ou sur le lit. Elle ferma ses beaux yeux verts et cacha sa figure entre ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Sam 15 Juin - 2:52

... Whiplash jeta un regard derrière lui, il vit les lourdes traces qu'il avait laissé et les contempla un instant avant de lâcher un soupire sonnant comme une brise glaciale. Il marchait depuis plusieurs jours maintenant et son "armure" d'écailles bien qu'elle fasse partit de lui, commençait à peser. Affamé et fatigué il se laissa tomber sur la neige douce et froide, ses yeux commencèrent à se fermer lentement mais il les rouvrit d'un coup en s'interdisant de rester une seconde de plus ici... Alors il se releva et continua à marcher tout droit. Parfois il titubait de gauche à droite mais il continuait à lutter pour ne pas s'écrouler à nouveau. Après une quinzaine de minutes à marcher, sa détermination fut récompensé lorsqu'il aperçut au loin une forme se dessiner... Whiplash reprit espoir et utilisa ses dernières forces pour courir à pleine vitesse vers cette silhouette qui continuait à prendre forme. Il arriva rapidement près d'un grand pont et vit un peu plus en contre bas, une île avec au centre plusieurs bâtiments ressemblants vaguement à ce qu'il avait put voir par le passé. Après s'être arrêté un instant pour reprendre son souffle, il reprit sa course en espérant trouver à manger ainsi qu'un endroit où il pourrait se reposer au chaud.


Il était à présent  sur l'île mais encore loin de la ville. Il s'arrêta à nouveau sentant que ces muscles s'engourdissait et l'entravaient, il recommença à avancer mais en marchant cette fois ci. Il n'arrivait pas à capter les différentes odeurs qui régnaient ou plutôt il ne savait pas les capter, par contre il possédait une très bonne vision et grâce à cela, il put voir un peu plus loin devant lui un corps. Il s'approcha rapidement et l'examina, il vit une morsure au niveau du cou de la bête, c'était probablement la cause de sa mort pensait Whip'. Il oublia rapidement la morsure et dégusta le maigre repas qui s'offrait à lui. Une fois les quelques morceaux de viandes dévorés, il se releva et continua sa route vers la ville, se repas avait juste eut pour effet d'intensifier sa faim, comme après avoir manger un petit apéritif mais au moins il put récupérer assez de forces pour pouvoir continuer sans tituber ou tourner de l'oeil et cela suffisait.


HRP : Désolé de m'incruster mais on m'a dit que si je voulais RP, c'est ici que sa se passe.

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Sam 15 Juin - 11:51

Happo se réveilla dans une chambre. Il était affamé mais ne pouvait pas bouger. Chaque mouvement lui arrachait un cri de douleur. Il parvint tout de même à se mettre assis. Un loup bondit devant lui et le recoucha, il avait les sourcils froncés, il était plutôt grand et avait une force incroyable car il était assez baraqué ! Happo grogna et le loup haussa un sourcil et esquissa un sourire. 

"Tu es bien amoché dit moi ! Bonjour je m'appelle Saphir ! 
_ Je m'appelle Happo. Lâcha ce dernier dans un soupir. 
_ Bien, bien, Happo ! Tu as deux ou trois côtes brisées, un bel œil au beurre noir, des belles traces de griffures mais tout ça, il fit un geste de la main comme pour tout englober, tout ça devrait guérir pendant cette nuit. C'est la pleine lune ! Expliqua-t-il"

Pour toute réponse Happo hocha la tête et les deux mâles se lancèrent dans un combat de duel impitoyable. Le premier qui baisserait les yeux prouveraient qu'il est soumis à l'autre. Ils furent interrompue par une porte qui se ferma, puis une qui s’ouvrit, un voix d'homme, puis de femme. Des cris. Happo essaya tant bien que mal de se lever mais n'y parvint pas. Il essaya encore mais l'autre grogna. Le loup multicolore lui rendit son grognement et réessaya. Il parvint a tenir debout et à avancer petit pas par petit pas. La femme criait comme une hystérique. Ce la rendait Happo fou de rage, il prit la petite table de chevet dans ses mains puissante et la cassa sans efforts. Ce geste lui permit de faire évacuer le stresse et la rage qui le consumait. Happo se força a se rasseoir et se boucha les oreilles pour ne plus entendre les cris. Au bout d'une bonne quinzaine de minutes, le dénommé Saphir s'approcha et demanda par un geste a Happo d'enlever les mains de ses oreilles, ce que fit le jeune homme, plus aucun bruit a part le souffle saccadé du loup multicolore et le souffle tranquille de l'autre. Happo jeta un regard interrogateur et Saphir haussa les épaules. 




Saphir se dirigea ensuite vers une porte-fenêtre et l’ouvrit. Dehors il faisait nuit, et la lune montait petit à petit. Happo fut soulevé et transporté vers une chaise-longue, ou il fut placé. Il s'endormit sous l'influence de lune en bientôt n'entendit plus rien. c'était l'une des seules fois ou ils arrivaient a dormir vraiment. Et il rêva de Linxya. 


(HRPG : tu t'incruste c'est super ! et t'inquiète pas, tu n'as pas à t'excuser ! langue Bref Linxya Linxya, j'espère que tu vas pouvoir poster ... même si je ne pense pas ! Bon par contre j'ai du batailler avec les couleurs ... raaaah)

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linxya
Admin Linxya ♪
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
480/500  (480/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Lun 17 Juin - 6:28

Linxya avait continué sa courses sans se rendre compte que son passager était tombé, enfin elle ne l’avait vu que par la suite. Dés lors elle avait voulu faire demi tour, seulement elle était épuisé, incapable de reprendre sa course, elle avait marché, encore et encore, le soir tombé et à l’horizon on pouvait apercevoir la nuit tendre son voile, ce soir était une nuit spéciale, la lune serrait enfin complète, ce phoenoméne avait tendance à faire bouillir le sang de la louve noire, elle en devenait impatiente et imprudente, mais pas aujourd’hui, aujourd’hui elle devait retrouver Happo, son Happo se servant de l’influence de l’arrivé de la lune pour continué, hélas Linxya à beau être un loup cela ne fait pas tout, la fatigue fini par l’emporter sur sa raison et pas très loin de la ville elle s’écroula, elle lutta un moment pour ne pas s’endormir, poussant même un hurlement déchirant, puis elle perdit connaissance, mais elle n’était pas inquiète, la lune lui redonnerait la force necéssérent, et Son alpha devrait se sentir mieux également, bizarrement Linxya eu une pensé pour cet étrange être appelé Kissy, elle aurait aimé qu’il soit la, pourquoi ? Elle ne le connaissait même pas, avant de sombrer son dernier mot fut pour Happo.

-Je t'aime...

(Hrp, désolé post un peu court et minable mais je n'est pas  beaucoup de temps et vu l'heure le reveil est dur croyer moi. Je peut aussi vous dire que Kissy est dans la me^me situation que moi (ah bon et comment tu le sais? Hé hé hé )

_________________

Vient me rejoindre Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Lun 17 Juin - 12:54

Flamenoire regardait le sol... Elle râlait.

"Je voulais l'aider... Il a attaquer mon fils... Pourquoi?!"

Elle sortit de la maisonnette et courra vers le village, une forme allongée se dessina, elle s'en approcha, c'était Linxya. Elle se mit près d'elle, regardant à droite et à gauche puis elle siffla longuement. Un  géant loup brun apparu.

"Porte la."

"Bien"

Le loup la mit sur son dos puis il suivit la louve sous sa forme humaine. Ils la conduisit dans la maisonnette où elle était avant. Elle la coucha sur le lit et la regarda, se demandant pourquoi elle était évanouie. Elle bailla puis remercia son loup qui partit en courant.
La jeune alpha s'approcha de Linxya, elle sourit légerement et lui caressa la tête puis s'assit sur une chaise en réfléchissant.
Revenir en haut Aller en bas
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Lun 17 Juin - 15:31

(HRPG : ok super je ne suis que de passage je bosse sur le codage ! et Linxya comment tu le sais Confus? Ensuite Flam' j'adore ta signa ;) c'est superbe. Voilà bisous tout le monde ;))

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Mar 18 Juin - 0:10

La nuit commençait à tomber et la lune se montrait, Whiplash s'arrêta et s'assit dans la neige afin de contempler cette lune bien ronde et rayonnante. Une légère brise vint caresser les petites "écailles" métalliques qui parsemaient son corps, il se sentait serein et calme et il songea même à rester dormir là tellement il se sentait bien tout d'un coup. Il hésita un moment puis il se releva et continua sa route tout droit vers la ville, labas il pourrait trouver un coin ou se poser et passer la nuit à l'abris... Après quelques minutes de marche, il arriva à l'entrée d'un village, par réflexe il sauta sur le toit d'une habitation proche et continua sa route en sautant de toits en toits jusqu'à ce qu'il trouva enfin un "abris", en faite ce n'était que quelques caisses près d'une cheminée mais cela était suffisant. Le louveteau poussa quelques caisses pour faire de la place et en fit tomber une du toit par maladresse. Il s'installa entre elles et la cheminée fumante qu'il lui procurait un peu de chaleur et il contempla la lune à nouveau. Soudain il fit un hurlement avec son timbre de voix presque synthétique et glacial puis il se coucha contre la paroi de la cheminée pour ensuite fermer ses yeux et essayer de dormir.


Pensées: Whiplash... Qui est tu Whiplash ?...

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Mar 18 Juin - 11:11

Happo se contentait d'observer la lune de là où il avait été placé. Le loup sentait en lui toutes les cellules de son corps réagirent à cet appelle si puissant. Un hurlement retentit au loin, Linxya ... Happo se redressa et essaya de se lever, mais les muscles de ses jambes le lui interdisaient. Il couina, puis grogna tout en sachant que ça ne changerait rien à son état, il ne pouvait en vouloir qu'à lui, de s'être jeter dans un combat contre quelques qui avait les idées clairs, lui qui n'avait jamais connu ce sentiment qu'on appel la colère et la rage, il les avait ressentit plus fort que quiconque ces derniers temps. Un deuxième hurlement, cette fois plus proche, se fit entendre ce hurlement n'avait rien de commun, il était synthétique, glacial ... Ça faisait froid dans le dos. Quel loup pouvait bien faire un son pareil ? 


Happo préféra céder son esprit à la lune et s'endormit paisiblement


(HRPG ... ça commence ... l'inspiration me délaisse ...)

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Mer 19 Juin - 10:27

Flamenoire entendu un léger bruit, elle sortit, rappelant son loup pour rester avec Linxya. Elle se mit à courir, sa forme humaine l'énervait mais elle aimait pourvoir se mêler au humain sans qu'il se rende conte que le tueur est avec eux. Plus loin elle vu Happo, il dormait surement. Elle agenouilla près de lui, le regardant un moment, elle le caressa puis réfléchit qu'elle loup appeler pour le porter près de Linxya...
elle n'avait pas entendu que Happo, elle était sur d'avoir entendu un son, que elle, aimait fort bien. Celui d'un loup... surement différent, elle le chercha du regard sans le trouvé. Elle siffla doucement et un loup approcha, il avait l'air horriblement féroce mais dompté par Flamenoire. Il était plus grand que la plus part des loups, Flamenoire mit son doigt sur sa bouche pour que le loup ne fasse pas de bruit. Elle monta Happo sur son dos doucement pour ne pas le réveillé puis lui indiqua la maison où était Linxya. Le loup y alla sans courir pour ne pas le réveiller.
Flamenoire, elle, ne partit pas, elle voulait trouvé ce loup et vite. Elle se mit à soulevé les casses, regardé dans les petites rues puis vu une caisses au milieu de la rue, elle s'en approcha, questionné, elle regarda d'où elle aurait pu venir et vu un toi, il y avait une autre caisses prête à tombé. Elle sauta sur la caisse puis sur le toit avec une grande agilité. La louve sous sa forme humaine regarda toute les caisses, elle fini par voir un petit loup couché contre la cheminée, il était bizarre, il avait des écailles sur lui. Elle s'agenouilla près de lui et le caressa, un grand sourire se marqua sur son visage.
Pendant se temps, les deux loups de Flamenoire avait mit Happo près de Linxya et les regardait pour être sur qu'il allait bien, le loup noir était devant la porte et l'autre était près d'eux.

(merci Happo ^^)
Revenir en haut Aller en bas
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Ven 21 Juin - 21:27

Whiplash se réveilla sur un sol recouvert de neige au milieu de nul part. Il se leva et observa les environs, il n'y avait qu'une étendue de neige blanche, il leva la tête et vit que le ciel était pratiquement aussi blanc que la neige... Il soupira puis il se mit à marcher lentement. Après des heures et des heures de marche il aperçut une ombre grise devant lui, il se mit à courir pour s'approcher mais l'ombre disparut et réapparut plus loin devant. Whiplash lâcha un grognement et décida de suivre cet étrange chose... L'ombre lui fit traverser un désert aride et mort puis une grande forêt presque féerique, il aurait put s'arrêter dans cette forêt mais il continua à suivre cette ombre jusqu'à qu'elle s'arrêta dans une autre étendue enneigée... Le louveteau s'approcha et l'ombre changea de forme et prit celle du loup à "l'armure d'écaille", Whip' vit à nouveau son reflet comme dans le lac du jardin ou il était détenu. Il continua à s'approcher de son reflet et une fois à quelques centimètres du double, celui ci s'évapora...


Le jeune loup se réveilla et repensa un moment à l'étrange rêve qu'il venait de faire jusqu'à ce qu'il sentit quelque chose de chaud et doux lui caresser la tête. On  lui avait jamais fais ça auparavant et il trouvait ça très agréable. Il continua à faire semblant de dormir encore quelques minutes pour profiter puis il ouvrit les yeux afin de voir qui lui faisait ces caresses. Whiplash aperçut une humaine et de sa voix glaciale il s'adressa à la jeune fille calmement :


Qui est tu ?... Et pourquoi me fais tu cela ?

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 


Dernière édition par Whiplash le Sam 22 Juin - 15:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Sam 22 Juin - 11:28

Flamenoire vu qu'il était réveillé, un grand sourire marqua son visage.

Qui est tu ?... Et pourquoi me fais tu cela ?

Flamenoire le regarda un moment, elle prit une voix douce pour lui parler.


"Je m'appelle Flamenoire, et je te fais cela car tu es tout seul, je n'aime pas voir des loups seuls, en plus je ne vois pas pourquoi tu es seul, c'est quoi ton nom mon petit?"

Elle continua à le caresser gentiment.  Elle le regarda un moment puis ajouta:

"Tu aimerais venir dans ma meute?"

Elle espérais qu'il accepterais mais il y avait une autre question qui lui brûlait la gorge, elle devait lui poser, c'était primordial.
Revenir en haut Aller en bas
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Sam 22 Juin - 17:24

"Je m'appelle Flamenoire, et je te fais cela car tu es tout seul, je n'aime pas voir des loups seuls, en plus je ne vois pas pourquoi tu es seul, c'est quoi ton nom mon petit?"


Le jeune loup se souvint de son collier avec son nom gravé au centre et répondit :


Mon nom est Whiplash mais tu peux m'appeler Whip' se sera plus simple.


Flamenoir acquiesça et recommença à le caresser tendrement. Whiplash ferma les yeux un moment afin d'apprécier les caresses puis les ré-ouvrit en sentant qu'elle devenaient plus lentes, il vit que Flamenoir le fixait jusqu'à ce qu'elle ajouta :


"Tu aimerais venir dans ma meute ?"


Whip' baissa la tête et réfléchit longuement, la seule qu'il chérissait pour le moment était le fait qu'il était libre, il ne devait rien à personne. Il était seul maître de ses choix et de son destin, mais parfois la solitude le lassait, le rendait triste... Il avait une fois entendu son ancien maître parler de "paradis", un sorte d'endroit ou il n'y avait aucune contrainte, aucune peine, un endroit ou l'on vivait heureux. Il avait aussi entendu que certaines personnes étaient en quête de se paradis. Comparé à lui ces personnes avait un but, une raison d'exister...


Whiplash releva la tête et annonça d'un toujours aussi calme mais d'une voix toujours aussi glaciale :


Je ne sais pas ce qui t'as poussé à venir jusqu'à moi, mais je t'en remerci et je t'en suis redevable. Je ne rejoindrais pas ta meute mais je te servirais jusqu'à ce que ma... "Dette" sois remboursé et ensuite je déciderai...

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Sam 22 Juin - 19:13

Happo fut réveillé par un étrange rêve ou il entrevoyait Linxya entre les mains du noble qui les avait attaqué il y a de là plusieurs mois. Il revoyait sa compagne attaché, puis le noble qui s'approchait, qui le frappait, puis plus rien ... Ce vide, ce froid le réveilla en sursaut. Il regarda aux alentours, il vit Linxya sous forme lupine qui dormait profondément, elle avait néanmoins une nuit agitée et donnait des coups à une personne invisible. Un autre loup, sous forme humaine était affalé sur une chaise, il dormait lui aussi. Happo se redressa et sentit ses muscles, hier douloureux et aujourd'hui plus rien, même pas une petite contracture, un sourire illumina son visage quand il reposa les yeux sur la louve. Elle avait cessé le combat et dormait paisiblement. 

"Linxya ? Tu vas bien ?" 

Happo avait murmuré à l'oreille de Linxya après une heure à attendre en regardant le plafond. Il s'était finalement assis et avait regardé la louve un instant, le temps de décidé si ça valait le coup de la réveillé. Il avait décidé qu'il fallait vraiment qu'il parle de ce qui c'était passé pendant ces dernières vingt-quatre heures. Il secoua doucement Linxya puis s'arrêta en attendant un signe de vie  de la part de la jeune-femme. 

Elle devait vraiment bien dormir car Happo décida que finalement il allait la laisser tranquille. Il essaya de trouver la sortit, tout en réfléchissant à ce qu'il allait dire à Linxya pour argumenter sa conduite outrageuse.

La sortit se fit attendre, mais le jeune homme la trouva enfin. Il se dirigea dans le doux matin vers ce qui lui semblait être une forêt, mais à s'en approcher d'un peu plus près, ça ressemblait plus à quelques arbres par-ci, par-là qu'à une forêt réel ... Déçut, le loup fit demi-tour et se dirigea vers la ville. Il marcha dans toutes les rues jusqu'à une certaine où il entendit deux voix, une métallique un peu comme le hurlement de la nuit dernière, et l'autre il la reconnaissait très bien ! C'était un loup inconnu, et Flamenoire. Happo sauta avec la plus grande discrétion sur le toi, ou il avait entendu les voix. Il ne s'entendit même pas atterrir, il se dirigea vers le son, et entendit une bride de conversation. 


"Tu aimerais venir dans ma meute ? Demanda la voix douce de Flamenoire

_ Je ne sais pas ce qui t'a poussé à venir jusqu'à moi, mais je t'en remercie et je t'en suis redevable. Je ne rejoindrais pas ta meute mais je te servirais jusqu'à ce que ma... "Dette" sois remboursé et ensuite je déciderai... Lui répondit la voix métallique. 
_ Tu ne lui dois rien, à moins qu'elle t'est sauvé ! Sa meute tue des humains sans défense, je te conseil vivement de ne pas la rejoindre. Lâcha Happo sur la défensive, puis d'une voix plus douce, et plus contrôlée il reprit. Je me présente, Happo ! Alpha, ma compagne est chez Flamenoire, elle dort, ou plutôt se repose. Puis se tournant vers Flamenoire il ajouta. Je te remercie Flam' pour nous avoir aidé, mais je ne peux pas comprendre tes agissements envers les humains, tous ne sont pas mauvais ! Happo se retourna vers le loup à la voix métallique. Moi et ma compagne ne formons pas une meute à proprement parler ! Nous nous sommes allié pour chercher le Rakuen ! Mais dit, moi jeune loup, qui es-tu ? Ou sont tes parents ? Tu me paraît jeune pour te promener seul ici. 

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Dim 23 Juin - 11:41

Flamenoire sourit au jeune loup.

"Je ne veux pas t'obliger bien sur..."

Elle frissonna quand elle sentit quelqu'un derrière lui, c'était Happo, elle ne bougea pas et regarda le sol.

"Tu vas me laisser tranquille... Je fais encore ce que je veux! Vous, vous tuez bien des animaux sans défense qui n'ont rien fait à personne!!!!"

Elle lui jeta un coup d’œil puis se leva, toujours en restant de dos à Happo. Elle ne voulait pas lui parler , elle l'avait juste conduit "chez elle" car c'était un loup mais elle en avait mare de lui, il avait oser lever la patte sur son enfant et maintenant il essaie de la faire changer, il n'arrive, jusque là, à l'énervé encore plus.

"Tu conte m'ennuyer longtemps?"

Sa voix était sèche et froide.
Revenir en haut Aller en bas
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Dim 23 Juin - 14:10

" Tu ne lui dois rien, à moins qu'elle t'est sauvé ! Sa meute tue des humains sans défense, je te conseil vivement de ne pas la rejoindre. Je me présente, Happo ! Alpha, ma compagne est chez Flamenoire, elle dort, ou plutôt se repose. Puis se tournant vers Flamenoire il ajouta. Je te remercie Flam' pour nous avoir aidé, mais je ne peux pas comprendre tes agissements envers les humains, tous ne sont pas mauvais ! Happo se retourna vers le loup à la voix métallique. Moi et ma compagne ne formons pas une meute à proprement parler ! Nous nous sommes allié pour chercher le Rakuen ! Mais dit, moi jeune loup, qui es-tu ? Ou sont tes parents ? Tu me paraît jeune pour te promener seul ici. "


"Tu vas me laisser tranquille... Je fais encore ce que je veux! Vous, vous tuez bien des animaux sans défense qui n'ont rien fait à personne!!!!"


"Tu conte m'ennuyer longtemps?"

Whip' observa un instant Happo et Flamenoire puis se releva en soupirant. Ce genre de petits conflits de points de vus ne l'intéressait pas et il ne voulait pas non plus prendre parti. Néanmoins malgré les dires de Happo, le jeune loup voulait toujours servir Flamenoire pour la simple raison qu'après avoir été solitaire pendant pas mal de jours, elle était la seule à lui avoir porté de l'attention et à venir jusqu'à lui. Alors avec sa voix glaciale il répondit en gardant son calme à Happo :


Mon nom est Whiplash, le reste ne te concerne pas, tout comme cet arrangement passé avec Flamenoire. Arrangement que je compte bien respecter malgré le fait que sa meute tue des humains.


Whiplash tourna à présent sa tête vers Flamenoire puis dit en conservant toujours le même ton :


Néanmoins je ne tuerais personnes à moins que ma vie ou la tienne soit réellement en danger, je ne veux pas prendre parti dans cette histoire. J'espère que ça te conviens toujours.

HRP: Offète pourquoi "La meute des condamnés" ?

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 


Dernière édition par Whiplash le Dim 23 Juin - 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Dim 23 Juin - 18:21

"Pauvre petit ... tu ne sais pas de quoi tu parle. Quand à toi Flamenoire, les humains contribuent à notre monde, les tuer ne nous apporte rien. Alors que nous tuons des animaux pour nous nourrir. Tu as peut être un passé douloureux avec les humains mais ils n'ont pas mériter ce sort ! Happo se tourna vers le louveteaux et reprit la parole après une pose. Quand j'étais petit, mes parents sont morts, tués par une autre meute. Je m'en suis sortit grâce à un loup blanc qui m'a aidé à m'enfuir, j'ai été recueillit par un très gentil couple, qui ont eu par la suite deux enfants, mon père adoptif m’empêchait de me transformer en me frappant à chaque fois que je le faisait ... c'est pour ça que je me suis fixais le but de trouver le Rakuen, avec Linxya. As-tu un but toi ?" 

Happo avait débité son histoire passé d'une tel façon que cela aurait ému un ours enragé. Enfin, ce n'était pas son but premier, il voulait que le petit comprenne que Flamenoire était mauvaise, très mauvaise, que cela ne servait à rien de tuer. Il fallait tuer pour manger, pas tuer pour tuer ! Les animaux se multiplie comme des lapins, mais les humains vont moins vite, beaucoup moins vite, et des loups comme elle les tuait sans pitié, pour une raison quelconque ... 

Happo se retourna vers la rue et regarda en bas comme s'il voulait sauté, mais il attendait une réponse de la part du loup nommé Whiplash, ce loup porté un collier. Happo se rappelait en avoir déjà vu un de la sorte mais ou ... Ermine saurait peut être. A la pensée de la louve, il eut un rictus de répugnance, avant de lancé un hurlement d'appel à destination d'Ermine. 


Le loup multicolore se transforma en humain, et s'assit en tailleur face à Whiplash. Il toucha d'un doigt le bout du museau du jeune loup et sourit, le petit lui rappelait tant son petit frère ... Une larme non voulut coula le long de sa joue droite et il l'essuya en riant nerveusement. Puis il posa ses yeux sur Whiplash et le décrypta. Un pelage de métal, des yeux de glace aux iris bleue. Happo fut triste pour le pauvre louveteaux. Il avait terriblement envie de prendre le petit dans ses pour le rassurer, mais ce n'était pas son frère et il n'oserais pas. Happo caressa les écailles du loup tout en le gardant à l'oeil. Il avait appris à garder son frère et sa soeur à l'oeil, tous les deux. Orquo, son frère, et Anqua, sa soeur, lui manquait beaucoup, mais ce n'était pas des loups et il n'avait pas put les prendre avec lui. Si jamais il leur arrivait quoi que ce soit, il s'en voudrait à mort. Il cessa de penser eux deux enfants et plongea ses yeux argent dans ceux métallique du jeune. Lui aussi c'était un enfant ... de deux ans, mais un enfant tout de même, il semblait si petit, si fragile, mais Happo sentait en lui une grande force et une profonde tristesse. Happo lui allait avoir cinq ans c'était un loup ... adulte, ou plutôt adolescent en phase de devenir adulte. 

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Whiplash
Padawan
Padawan
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 14/06/2013

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Dim 23 Juin - 22:28

"Pauvre petit ... tu ne sais pas de quoi tu parle. Quand à toi Flamenoire, les humains contribuent à notre monde, les tuer ne nous apporte rien. Alors que nous tuons des animaux pour nous nourrir. Tu as peut être un passé douloureux avec les humains mais ils n'ont pas mériter ce sort !... Quand j'étais petit, mes parents sont morts, tués par une autre meute. Je m'en suis sortit grâce à un loup blanc qui m'a aidé à m'enfuir, j'ai été recueillit par un très gentil couple, qui ont eu par la suite deux enfants, mon père adoptif m’empêchait de me transformer en me frappant à chaque fois que je le faisait ... c'est pour ça que je me suis fixais le but de trouver le Rakuen, avec Linxya. As-tu un but toi ?" 


Pensées: Le "Rakuen",  j'ai déjà entendu ça quand mon ancien maître parlait du paradis. Alors ce loup est à la recherche de cet endroit étrange...


Perdu dans ses pensées le louveteau n'avait pas sentit les caresses d'Happo, d'ailleurs il n'avait pas encore remarqué que ce dernier c'était assis en tailleur devant lui. Whiplash se dégagea de ses pensées pour réponde à la question d'Happo, question que lui même se posait depuis quelques temps :


Non je n'ais pas vraiment de but ultime à atteindre pour le moment... 


Soudain une idée refit surface dans ses pensées, une idées qui étaient peut être déjà présente mais oubliée ou bien une idée qui vient tout juste de germer et lâchant un léger rictus Whip' lança:


A croire que ce genre "d'objectif" est essentiel pour se sentir vivant ou vivre tout simplement. Peut être que c'est seulement mieux que de roder et marcher sans savoir ou aller et pourquoi y aller, peut être que ces deux choses sont semblables. A vrai dire je n'en sais rien.


Le jeune loup recula sur quelques pas et passa derrière Flamenoire puis s'arrête à côté d'elle à l'opposé d'Happo et enchaîna toujours avec le même ton calme et froid :


Une fois qu'elle n'aura plus besoin de moi ou quand je penserai être acquitté j'aurai tout le temps de réfléchir là dessus. Mais dis moi Happo, une fois que vous aurez atteint ce "Rakuen" ou paradis comme le disait plus souvent mon ancien maître, que fera tu ensuite ?

_________________
New Theme Song :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Lun 24 Juin - 10:27

Flamenoire écoutait Happo sans rien dire, la fureur montait rapidement et elle préfèra ne pas parler pour ne pas sembler trop violente. Elle les regarda un moment et fut un peu étonner quand Whiplash se mit près d'elle. Elle sourit et se remit sous sa forme loup... enfin... Elle pouvait enfin se dégourdir car elle n'aimait pas trop sa forme humaine, c'est la dernière fois qu'elle se transformerait aussi longtemps. La géante louve noire regarda le louveteau.

"Sache une chose, je ne me sers pas de mes loups, si tu veux venir avec moi, tu seras le bienvenu, même si tu ne tue pas d'humains mais... Tu devras manger à l'écart sinon mes loups ne vont pas être content. Si jamais tu as un jour un problème, tu pourras hurler, un bien long, c'est notre signe de détresse, je viendrai t'aider, promis."

Elle lui sourit puis regarda Happo.

"Happo... Je ne voulait pas qu'on soit comme ça... J'aurais préféré qu'on soit amis... Mais vu que tu n’arrête pas de me rejeter... de me rabaisser, je ne vois pas pourquoi je serais ton ami mais je l'ai promit, je ne ferai jamais de mal à un loup."

Flamenoire hurla et de grands loups sortirent de partout, même celui qui était avec Linxya accouru, il avait reprit sa forme loup. La meute était grande, celui qui les attaquait était surement suicidaire car si un loup se fait attaquer, tout les autres ont bien le temps de tuer l'attaquant... Surtout qu'avec leur taille impressionnante, ils devaient déjà décourager la plus part des humains chasseurs. Viféclair était là, il avait été soigner et regardait Happo avec un air d'incompréention, il ne savait pas pourquoi il l'avait attaquer... Il était perdu...
Revenir en haut Aller en bas
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Lun 24 Juin - 20:14

Happo était visiblement déçu. Il avait cru que le louveteau connaîtrait la légende du Rakuen ... Il n'entendait même pas ce que disait Flamenoire, sauf le mot "ami". D'un seul coup toutes les pensées du loup disparurent, et Happo pleura sans vraiment sans rendre compte. Il avait tellement retenu ces larmes, qu'elle coulerais même sous sa forme lupine. Les larmes chaudes coulait le long de ses joues pour descendre vers son cou et enfin couler sous son T-shirt. Il n'avait jamais eut d'ami, il était trop dangereux lui disait son père adoptif, même les autres loups ne devait pas l'approcher. Si seulement Linxya était là ... elle le rassurerais, et peut être ses larmes n'aurait pas coulées. Happo regarda la louve noir quand elle lança un long hurlement d'appel à sa meute, tous ses loups était d'une taille impressionnante, il avait l'air fort, mais pas très malin. Un loup trop grand ne chasse pas bien. Une idée germa petit à petit dans l'esprit du loup, et si Flam' et sa meute tuaient des humains car les autres animaux était trop intelligent pour se laisser tuer. Et si en fait, Flamenoire n'avait pas le choix, avec des loups de cette taille, et de ce poids ? Si seulement cette idée pouvait être vraie ... pourtant Happo voulait trouver quelque chose à répondre à l'attaque de la louve. Elle pensait que Happo l'a rabaissait, mais en fait tué de pauvre animaux imbécile, les humains, le dégoûtait. Les humains sont des être inférieurs aux loups, il ne cessent de s'entre-tuer entre eux, pour toujours plus de pouvoir et de territoire ou pour des femelles de leur race. Les loups eux, ne se tuent pas c'est une règles d'or ! Sauf pour des raisons qui les obliges ils ne se tuent pas entre eux. Ils s'aident même entre meute, se soutiennent dans la meute. Ils sont rusés et s'avent ce que veux dire l'honneur ! Les humains comparé aux loups sont des idiots, des imbéciles pur. Leur âmes sont si fragile si bête, il ressemble un peu aux caille, ils ne fuient pas devant l'ennemis plus fort, ils préfèrent  croire qu'ils peuvent le battre, et ils meurent bêtement. Happo s'était toujours juré de ne pas tuer des animaux inférieurs mentalement, et ça le dérangeait de voir que des loups choisissait la facilité pour manger. Il décida finalement qu'il valait mieux qu'elle sache tout cela plutôt que de penser qu'il la rabaissait, c'était absurde !

"Je ne te rabaisse pas du tout Flamenoire ... je trouve juste que toi et ta meute choisissaient la facilité en tuant ces imbéciles d'humains. Il sont tellement bêtes qu'ils finiront par se détruire eux-mêmes. Je ne comprend vraiment pas pourquoi tu ne choisit pas d'adversaire à ta taille mental plutôt que de choisir de pauvres animaux tel que les humains ... Ce sont préfèrent des animaux qui préfèrent croire qu'ils peuvent nous battre, et ils meurent bêtement, c'est idiot mais c’est leur état d'esprit. En les tuant tu leur montre que nous sommes plus fort, et ils ont donc envie de nous tuer, mais si tu détale comme un lapin devant eux ils penseront que tu n'est pas une menace et toutes la survie de notre espèces se joue dans l'action de certains des nôtres envers les humains. Il sont peur de nous à cause de loups comme toi qui les attaques. Je pense juste que nous ne devrions pas nous attaqués à des êtres inférieurs à nous mentalement. Nous tuons des lapins, des cerfs, des élans, car il sont intelligent ! Il fuient devant nous, mais les humains, eux, ne fuient pas. Avoue que ce sont des êtres dénués d'intelligence !" 

Sur ces derniers mots, Happo se stoppa et fixa Flamenoire de ses yeux passaient du bel argent au gris triste. Les yeux du loup n'était pas "normal" ils changeaient de couleurs en fonction de l'état d'esprit du loup, et celui-ci le savait plus que bien ! Il détestait qu'on puisse connaître son état d'esprit en lisant dans ses yeux. Quand il était en colère ou quand il avait peur, ce qui n'arrivait pas souvent, ses yeux viraient au cuivre, quand il était triste ils devenaient gris foncé et quand il était heureux ses yeux était couleur argent, il reluisait dans le noir comme deux petites pierres précieuses, ce qui le rendait unique était ses yeux d'argent que se soit sous forme humaine ou lupine. Il n'avait pas que ses yeux pour le rendre unique, mais seul lui savait ses faiblesses. La première, et il l'avait découvert récemment, c'était Linxya, cette louve était tout ce qu'il lui restait de vivant. La deuxième c'était qu'il avait horreur que l'on maltraite des loups. Et la troisième ... Happo cessa rapidement de penser à ses faiblesses, si quelqu’un à part sa compagne les découvrait, il signait son arrêt de mort que ce soit un humain, un loup ou un autre animal ! 

Happo regarda le louveteau est eut un flash-back. 

"Mon chéri tu vas bien ? Demanda une grande louve blanche et noire. 
_ Oui maman ! répondit le petit louveteau qui s'était blottit contre sa mère. 
_ Oh qu'il est beau mon fils ! Dit une grosse voix pleine d'amour, un loup totalement brun. 
_ Oui ... répondit la mère avec une pointe de déception dans la voix. 
_ Ça va maman ? 
_ Oui mon chéri ça va ... ça va ! 
_ Ok ... 
_ Bagheera je dois te parler ... Reprit le loup brun. 
_ Luther s'il te plaît ... laisse moi encore un instant avec mon fils ! Supplia la mère du petit 
_ Non ! On doit pa ... 
_ Tait toi Luther ! Coupa la voix d'un loup blanc comme neige. 
_ Bien ... je pensait que le petit était au courant ...
_ Non Luther ! Il ne doit pas savoir, et il ne saura que le moment venu; Répondit le loup blanc d'une voix clame mais qui laissait paraître que c'était un ordre. 
_ Très bien ... comme tu voudras." 


La louve banche et noire pleura et le louveteaux lui lécha le bout du museau sans comprendre ce qui se passait. 


"Happo ! Intervint une voix qui ne faisait pas partit de ce flash-back. Happo tu n'aurais pas du voir tout ça mais ... tu l'as vu alors tant-pis ... maintenant vas-t'en !" 


Happo se retrouva dans un rêve complètement noir, il s'était endormit devant Flamenoire de qui il attendait une réponse. Ça devenait vraiment n'importe quoi, en fait il était tombé dans les pommes pendant le flash-back et n'arrivait pas à ce réveiller.


(HRPG : oua on en est déjà à 8 pages !! C'est pas mal du tout ! Allez on se fixe une étape : 10 pages avant la fin de la semaine ! (PS : tout le monde peut nous rejoindre !!))

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Linxya
Admin Linxya ♪
avatar

Messages : 338
Date d'inscription : 05/08/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
480/500  (480/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Mar 25 Juin - 10:14

Linxya s’éveilla en pleine forme, elle était seule dans une maisonnée plutôt degarnie, plusieurs odeur ce mélangé, celle de loup et de sang, Flamenoire et sa meute, donc la louve géante l’avait conduit ici ? et une odeur reconnaissable entre mille, celle d’Happo, il était venu ! Alors la voix qu’elle avait perçu était la sienne ? Sûrement, mais à présent ou était il ?
Linxya se leva et s’étira avant de coller son nez au sol et renifler la piste d’Happo, cette dernière se mêlait à celle de Flam et d’un autre loup, tous allait dans la même direction, dehors la neige blanche faisait ressortir les empreinte des loups, elle n’eu aucun mal à les suivre jusqu'à une maison, puis plus rien, mais sur le toit elle pouvait percevoir des voix.
 
« …mais les humains, eux, ne fuient pas. Avoue que ce sont des êtres dénués d'intelligence !"
 
Happo, c’était lui, pas de doutes, Linxya recula de quelques pas puis calcula sa trajectoire avant de s’élancer, elle bondit sur le mur et de la agrippa le bord de la parois comme elle le put avant de se hisser jusqu’en haut, la première chose qu’elle vu fut Happo sur le sol, elle maîtrisa sa rage montante, il n’y avait pas d’odeur de sang et chacun était à distance raisonnable, la tête haute elle alla s’asoir prés de son Alpha encore inconscient, et lui lécha le bout du museau avec un petit couinement avant de reporter son regard sur les autres loups, Il y avait Flamenoire et sa meute facilement reconnaissable à cause de leur taille, et un loup qu’elle n’avait jamais vu. Tout de métal, voilà la plus rapide descriptions qu’on pouvait en faire, mais ce qui choqua le plus Linxya fut sa jeunesse, sûrement un coup des humains, cette race débile se croyait au dessus de tout, mais au fond les loups était pareils, Linxya n’avait pas l’intention de polémiquer la dessus, elle s’en fichait, pour elle loups ou humains était pareils, ils l’avaient tous rejeter, tous, sauf Happo, oui lui enfin elle lui faisait confiance, même ci elle voulait avoir des explications, mais cela attendrait qu’il soit seuls.
 
Elle se trouvait la sur le toit sans vraiment savoir quoi dire ou faire quand elle se souvint de son hypothèse.
 
-Je suppose Flamenoire que tu m’as aidés, merci, si un jour tu as besoin de moi fait le moi savoir.
 
Le loup métallique l’intrigué aux plus hauts points et Linxya avait beau être méfiante elle avait une part de curiosité suffisamment importante pour se poser des questions.
 
-Ca ne me regarde pas ; dit elle à l’intention de Whip ; mais est ce les humains qui ont modifier ainsi ton corps ?
 
Elle lui laissa le temps de répondre avant de dire pensive.
 
-Un nobles cherchent à s’emparer du sang des loups pour ouvrir le Rakuen, je ne sais pas si ce paradis existe ou si je suis capable de l’atteindre, tout ce que je sais c’est que les loups élus doivent trouver une fleurs de lune. Peut être qu’en accédant au Rakuen tu pourra retrouver ton corps d’origine et…
 
Linxya se tue interdite, une fleur de lune, cet homme, cette odeur…. Etait il possible que ?
 
FLASH BACK

 

-N’aie plus peur petite sœur, je te protégerait maintenant que je t’est trouvé.

-Désoler pour mon intervention, mais vous entretuer ne vous mènera pas au Rakuen, je me présente Kissy.

 

FIN FLASH BACK
 
Comment savait il ? Il n’était pas un loup, alors… Et pourquois lui avait il dit qu’il la protégerait ? Il avait parlé de Rakuen.
 
Linxya secoua Happo du bout du museau trépignant sur place.
 
-Happo lève toi, je sais comment trouver le paradis…
 
Mais le loups multicolore n’avait pas encore réagit, Linxya n’avait plus le temps, elle devait se hatter, retrouver cette homme, comprendre. Elle regarda les autres loups et leur dit avant de s’élancer
 
-On se reverra, dites à Happo de m’attendre en ville sil vous plait, je part chercher ce Kissy.
 
L’atterrissage fut loin d’être gracieux car la louve se ratatina la truffe par terre, elle pesta avant de s’élancer dans une course effréné, il fallait qu’elle retrouve son odeur, qu’elle le pistes, le retrouve et lui demande si il n’était pas une fleur de lune, de toutes façons elle n’avait pas meilleure hypothèse, pire que ça, elle était instinctivement certaine d’en être sur, maintenant elle devait s’en convaincre elle même.
 
 
(Hrp : Voilà qui clôtures les post de Linxya, comme je vais être absente vous n’aurez pas besoin de me traîner derrière xd. Et pour te répondre Whip « la meutes des condamné » par ce que à la base il y à une meute de loup tenu en esclavage par les humains, problème que Happo à régler dans les pages précédentes. Sur ceux bonne continuations à tous et je reviens des que possibles.)

_________________

Vient me rejoindre Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Mar 25 Juin - 11:19

Flamenoire fut très étonné de voir Happo pleurer. Elle ne fit rien car il l’avait rejeté, elle et son fils… tant pis, elle le laisserait pleurer ! Quand elle vu qu’il regardait ses loups, elle comprit un peu à quoi il pensait quand elle croisa son regard. Elle baissa la tête, mit ses oreilles en arrières et retroussa ses babines en grognant, ses loups n’était pas bête, car avant, il était comme tout les autres loups, c’est elle qui a trouvé le moyen de les faire devenir plus grand !
 
« Nous ne choisissons pas de tuer les humains parce que c’est facile mais parce qu’ils nous enchainent, nous tuent,… Nous protégeons notre espèce en faisant ça !! Et grâce à ça… grâce à leur sang… Nous devenons plus forts ! Leur sang contient quelque chose qui, comme tu peux le voir, nous donne plus de force et, par ailleurs, nous fait grandir ! Si ils se détruiront eux même, au temps les aider, ça sera plus rapide !! J’avoue qu’ils sont idiots, et je refuse de tuer un seul animal pour la seul et bonne raison que… Ils deviennent mes allier… Par exemple… Un élan est toujours pratique pour défoncés quelques engin humains ! Et donc, je trouve qu’il faut tous s’allier contre les humains, nous gagnerons facilement et ils n’y aura plus de problème pendant longtemps ! Happo… dis se que tu veux… j’ai tout les arguments voulu ! »
 
Quand Happo la regarda, elle baissa immédiatement la tête, elle avait une sainte horreur qu’on la fixe droit dans les yeux… Surtout que ses yeux étaient ceux d’un démon… Avant de baisser la tête, elle avait vu que les yeux d’Happo avait changé de couleur. Elle se demandait comment ça ce faisait mais ne dit rien.
Flamenoire  sursauta quand elle vu Happo tombé devant elle, elle le regarda un moment sans rien dire…
Elle vu Linxya et sourit, elle, au moins, elle la laissait tranquille.
 
« Merci mais je me débrouille très bien seul »
 
Elle regarda et écouta Linxya un moment.
 
« Bien… »
 

Elle soupira et regarda sa grande meute puis elle sourit a Whip’ qui était toujours près d’elle.

(salut, je me demandait si on peut faire un dc sans demandé car dans un fofo, il faut le demander a un admin. Si quelqu'un sait la réponse (j'ai préféré dire ça ici comme ça tout le monde peut répondre))
Revenir en haut Aller en bas
Beauloup
Anonyme
Anonyme
avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 01/03/2013
Humeur : l'amour est toujours près d'un loup qui sait se qu'il veut!

Personnage du RPG
PV:
500/500  (500/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Mar 25 Juin - 11:50

Beauloup avait suivit sa meute et était celle-ci quand sa belle louve noire parlait avec les autres loups, il avait reprit sa forme loup, tout aussi grand que Flame' et les autres, mais pas moins intelligents et pourtant pas beaucoup plus lourd car ils n'étaient pas gros ais plutôt minces, il regardait Flamenoire avec gentillesse et faisait attention au autres loups qui était à coté d'elle, le petit loup avait l'air gentil, les autres... Peut être la femelle mais le mâle, il avait comprit que c'était Happo, n'avait pas l'air d'accord pour leur mode de chasse, après tout, il n'avait pas le droit de critiqué si? Lui, il ne dit rien sur lui, pourquoi lui, devrait les ennuyer pour rien? Il baissa les oreilles, ayant l'air énervé et tout les autres loups firent pareil pour donné plus de force à leur alpha. Beauloup aimait bien quand ses loups l'aidaient, se qu'ils faisaient tout le temps.

(désolé pour mon long moment d'absence... ^^")

_________________
L'alpha qui donne sa place à son second pour trouver son amour!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Happo
Admin Happo ♪
avatar

Messages : 442
Date d'inscription : 27/10/2012
Age : 30

Personnage du RPG
PV:
130/500  (130/500)
Points de Combat:
5/1000  (5/1000)

MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   Mar 25 Juin - 13:11

Happo était vraiment triste, il ne voulait plus se réveiller. Lui qui avait été élevé par des humains, souffrirait le martyr de les savoir mort ... si Flamenoire ou un membre de sa meute osait les tuer il signait son arrêt de mort mais aussi le contrat de guerre. Happo savait que s'il tuait un membre de la meute de Flamenoire il signait lui même le contrat de guerre contre cette meute, puissante. Un seul mort dans sa famille est se serait le déclenchement d'une guerre qui laisserait des morts pour rien. Le loup multicolore sentit sur sa truffe quelque chose d'humide et de chaud, qui éveilla son attention, il fit plus attention, tout en restant dans l’inconscience, à ce qui l'entourait. Il imaginait très bien sa louve en train de parler, elle disait partir à la recherche du dénommé Kissy. Happo ne voulait pas qu'elle parte sans lui mais il n'arrivait pas à vouloir se réveiller, il avait tellement envie de mourir ou de rester sous cette forme d'inconscience que s'éveiller lui était totalement impossible pour le moment. Il entendit un "BOUM" qui prouvait que Linxya n'avait pas calculée sa descente et était plus tombée qu'autre chose, il sourit et réussit à ouvrir un oeil, puis deux. il haleta encore et encore puis se leva d'un bon. Il se tenait maladroitement debout et hurla dans sa gorge d'homme qui n'était pas fait pour cela, ce qui rendait le hurlement un peu trop humain au goût du loup. Il voulut marcher mais il s'était levé trop vite, et sa tête lui tournait. Il eut quelques haut-le-coeur et se reprit en secouant la tête et en se transformant. 


"Je suis désolé de t'avoir ennuyé Flamenoire. Mais le seul hick c'est que j'ai une famille humaine et je voudrait que tu l'épargne des crocs de ta meute ... c'est tout ce que je te demande ! Je m'en fiche que vous tuez des humains mauvais, qui tuent notre espèces, mais laissaient les "gentil" en dehors de cette guerre sans fin, s'il te plaît !" 


Sur ces mots Happo redressa les oreilles en signe de confiance et attendit patiemment une réponse. 

(Flam' c'est quoi un "dc" ? peux tu expliquer car je ne sais pas ... / Beauloup ça fait plaisir de te revoir !)

_________________
Ma signa:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La meute des condamnés.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La meute des condamnés.
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Condamné pour des propos tenus sur un forum
» Condamnés pour avoir laissé leur chien devenir obèse
» Helene Martin - Le condamné à mort -
» Deux Norvégiens condamnés à mort en RDC
» Maître de meute Skweel le Rogneur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Wolf's Rain RPG :: Pause (hors RPG) :: Archives :: Archives :: RP terminés-
Sauter vers: